Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 10 avril 2019 - 06:17 - Mise à jour le 10 avril 2019 - 07:06
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Un évènement festif, mais responsable et solidaire : un traiteur engagé

C’est le printemps et avec lui la reprise de la saison des cocktails, des fêtes, des évènements familiaux (mariages, rassemblements, etc), mais aussi professionnels (remises de prix, conférences, trophées). L’organisation se profile et se pose la question du traiteur.  Comment pourrait-on marier solidarité, alimentation responsable, insertion et festin ? La réponse : en faisant appel à des traiteurs solidaires ! La rédaction de Carenews vous propose une sélection de 8 traiteurs solidaires en Île-de-France.

Un évènement festif, mais responsable et solidaire : un traiteur engagé

 

Planète Sésame 92, un traiteur solidaire et attentif à l’environnement

 

Membre du réseau Cocagne, le réseau national « Planète Sésame » a pour objectif l’émergence, la création et la pérennisation d’entreprises sociales sur le créneau des cuisines du monde. Un réseau dont fait partie Planète Sésame 92 , une entreprise sociale et solidaire. Créée en 2008 par la cheffe cuisinière Mélanie Cataldo, ce traiteur engagé est implanté au pied de la Défense. Il propose deux activités : la vente à emporter de plats chauds, salades, sandwichs et l'organisation de réceptions avec la livraison de cocktails, de buffets et de plateaux-repas. Celui-ci emploie des personnes en difficulté pour encourager leur insertion sociale et professionnelle. Plus de 80 % des produits sont bio, de saison et issus généralement des Jardins de Cocagne. La vaisselle est écologique (biodégradable, recyclée).

 

Baluchon : une alimentation saine en circuit-court

 

Implantée au cœur de la cité Marcel Cachin de Romainville en Seine-Saint-Denis, l'entreprise solidaire Baluchon- À table citoyens prépare des plats cuisinés ultra-frais, à partir de produits locaux et de saison. Ceux-ci sont proposés aux salariés d’Île-de-France. Pour le déjeuner, des comptoirs sont installés au sein de lieux culturels, sur le site d’entreprises franciliennes ou au sein de quartiers plus isolés. Quand arrive la fin de journée, des dîners à emporter peuvent être commandés en ligne et être directement livrés au bureau. Baluchon propose également une prestation traiteur. Dans l’objectif de redynamiser le quartier prioritaire où il est implanté, Baluchon emploie et forme des personnes en insertion aux différents métiers de la restauration.

 

Les cuistots migrateurs : des chefs réfugiés en cuisine

 

« Voyager grâce aux talents des réfugiés. » Tel est l’objectif du traiteur Les Cuistots Migrateurs. Créé en 2015 par Sébastien Prunier et Louis Jacquot, celui-ci emploie des cuisiniers réfugiés. Au menu : des spécialités iraniennes, tchétchènes, népalaises, syriennes ou éthiopiennes et bien d’autres encore. Leur pari ? Changer le regard sur les réfugiés en leur donnant la possibilité de partager leurs talents et de faire voyager avec leur cuisine. Pour organiser un séminaire, un anniversaire ou un déjeuner de travail, ce traiteur implanté dans le Val-de-Marne propose l’organisation de cocktails, la livraison de repas et de plateaux-repas pour les réunions en région parisienne.

 

Mam'Ayoka : favoriser l’intégration de femmes éloignées de l’emploi

 

En 2016, Sophie Lawson décide de créer un restaurant solidaire appelé Mam'Ayoka. La raison d’être de cette coopérative ? Offrir du travail à des femmes éloignées de l’emploi en transformant leur talent pour la cuisine en emplois pérennes. Leur engagement pour réduire leur empreinte écologique s’applique du récipient au transport. Ainsi, chaque plat, servi dans un bocal de verre consigné, peut-être dégusté sur place ou à emporter. Les repas de groupes peuvent être également commandés et livrés à vélo.

 

La Table de Cana : révéler les talents et les saveurs

 

Depuis 30 ans, les traiteurs et restaurateurs de La Table de Cana développent l'insertion par le travail. Le réseau La Table de Cana est l’un des pionniers dans le milieu de la restauration et souhaitent être un tremplin pour des milliers de personnes éloignées de l’emploi. Chaque année, ce sont 250 salariés en insertion « qui retrouvent la fierté d’un travail bien fait » grâce à un accompagnement exigeant. Implanté dans 9 villes de France, ce traiteur solidaire propose une variété de formules : buffets chauds ou froids, cocktails apéritifs, déjeunatoires ou dînatoires, menus, plateaux-repas, accueil café, petit-déjeuner…Si le repas doit être sans gluten ou végétarien, les équipes s’adaptent.

 

Meet My Mama : des cuisines du monde préparées par « nos mamas »

 

Découvrir des recettes du Mali, de Syrie, du Maroc, de Tunisie et des quatres coins du monde concoctées et préparées par des femmes issues des migrations ou réfugiées. Tel est le défi de Meet My Mama. Youssef Oudhaman, Loubna Ksibi et Donia Souad Amamra ont lancé cette entreprise sociale qui détecte et valorise les talents culinaires de ces  « mamas ». Celles-ci proposent l’organisation de cocktails et d'évènements, de banquets déjeunatoires ainsi que des lunchboxs. Une place importante est accordée à l’empowerment féminin. Pour apprendre à travailler avec les outils du numérique, et surtout à construire des voyages culinaires uniques, ces femmes peuvent suivre les formations de la Mama Academy.

 

Café cœur : une approche responsable et solidaire

 

Café Cœur œuvre à l’insertion par la cuisine en employant des personnes en situation de précarité et en organisant des événements où les réfugiés font découvrir les spécialités de leur pays. Ses services et livraisons sont proposés 7 jours sur 7, à Paris et en petite couronne, pour des évènements comprenant de 10 à 700 personnes. Pour les évènements professionnels ou privés, Café Cœur propose : petit-déjeuner, brunch, goûter, déjeuner, dîner et cocktail. Ce traiteur responsable se fournit en produits de saisons et en circuit-court tout en favorisant les produits biologiques. Concernant leurs emballages, le plastique a été banni. Café Cœur utilise des contenants jetables compostables et biodégradables (Compos’ Table) ainsi que des vaisselles chinées en brocante. Les invendus de ce traiteur solidaire sont redistribués aux réfugiés des camps du 18e arrondissement et aux mineurs isolés.

 

Récho : « cuisiner pour restaurer le monde »

 

À travers le langage universel et inclusif de la cuisine, le RECHO souhaite relier les humains et réduire la peur de l’autre à travers la cuisine. Ce projet solidaire mené par des cuisinières professionnelles propose son savoir-faire, son expérience et son professionnalisme afin d’organiser des évènements, des festivals, des cocktails ou des séminaires. Les bénéfices de la prestation permettent à l’association de financer ses actions sur le terrain. Son objectif principal ? Apporter un message de solidarité et créer du lien entre les populations accueillantes et accueillies.

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer