Soirée du Psychodon le 12 juin : la santé mentale nous concerne tous

Soirée du Psychodon le 12 juin : la santé mentale nous concerne tous
En France, une personne sur cing est touchée par un trouble psychique : dépression, troubles bipolaires, schizophrénie... Cela représente 12 millions de personnes. Et pourtant,à peine 4 % du budget de la recherche est consacré, en France, à la santé mentale. Afin de sensibiliser le grand public aux enjeux sociétaux de la maladie psychique, l’association Psychodon investira l’Olympia le 12 juin 2019 à 20h30. De nombreux artistes tels que les Fatals Picards, Dave, Chimène Badi, Oldelaf ou encore Monsieur Lune seront présents et « donneront de la voix » pour soutenir l'appel aux dons. Chaque fauteuil réservé permettra de reverser au Psychodon un montant équivalent.


 

« J'ai grandi avec un frère schizophrène, je l'ai accompagné et suivi dans ses démarches, j'ai côtoyé le corps hospitalier et n'ai pu que constater la situation quasi critique dans laquelle les patients, leurs familles et l'ensemble du corps médical se trouvent depuis bien trop longtemps. Les chiffres parlent d'eux-mêmes, le besoin est urgent, la prise de conscience nécessaire ! J'ai initié le Psychodon pour contrer les stéréotypes, dire stop au tabou sur la maladie psychique et alerter les pouvoirs publics sur le devenir des personnes touchées, comme mon frère, et de leur entourage. Au même titre que les évènements de sensibilisation du Téléthon ou du Sidaction, la place et l'utilité du Psychodon sont incontestables. Car c'est bien le don, symbole de la mobilisation citoyenne, qui représente aujourd’hui l'un des leviers fondamentaux du financement de la recherche et de l'accompagnement des patients », explique Didier Meillerand, fondateur du Psychodon.

 

En France, le budget de la recherche est à la traîne

 

Il s’avère qu’en France, seulement 4,1 % du budget de la recherche est consacré à la santé mentale selon la Fondation FondaMental-ECEVE de 2011. À titre personnel ou à travers une personne de notre entourage, chaque individu est concerné par un trouble psychique. Selon cette même source, la santé mentale est le premier poste de dépenses par pathologie de l'Assurance Maladie avec 2 millions de consultations par an et 415 000 hospitalisations. Les coûts sont estimés à 109 milliards d'euros par an. Pour y remédier, les actions conjointes de la recherche qui permet d’améliorer la compréhension et le traitement de ces pathologies complexes, l’accompagnement des malades et de leurs proches et la prévention pour changer de regard sur les maladies mentales sont nécessaires.

 

Une soirée pour éveiller la conscience collective

 

Cette soirée caritative et festive dont Yannick Noah est le parrain cette année réunira des professionnels et associations du secteur ainsi que des artistes et personnalités engagés. Les Fatals Picards, Dave, Chimène Badi, Oldelaf ou Monsieur Lune manifesteront leur engagement en chantant. Un clip, vecteur de sensibilisation à la maladie psychique, de collecte et de mobilisation pour l’Olympia a été réalisé.

 

Chaque fauteuil réservé en fonction de 3 catégories de prix : 15 euros, 45 euros ou 75 euros, permettra de reverser au Psychodon un montant équivalent. Les donateurs auront la possibilité de choisir l’un des trois champs d’action qu’ils souhaitent soutenir sur le site Psychodon.org : la recherche thérapeutique, médicamenteuse ou technologique, l’accompagnement des malades et de leur entourage et la prévention grâce aux associations et aux actions de terrain.

 

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat média.

 

, , , , ,