Interview de Dominique Chargé, président de Coop de France

Interview de Dominique Chargé, président de Coop de France
« Coop de France est administrateur de SOLAAL et contribue ainsi à faciliter le don agricole des coopératives et des agriculteurs coopérateurs. Au-delà de notre appartenance commune au monde de l’ESS, Coop de France et SOLAAL partagent une valeur essentielle : la solidarité ! », selon Dominique Chargé, président de Coop de France


Pouvez-vous nous présenter Coop de France ? 

Coop de France est la représentation unifiée des coopératives agricoles et agroalimentaires. La fédération nationale représente les coopératives de toutes les filières, des activités de l’amont agricole jusqu’aux produits plus ou moins transformés.  

Porte-voix politique et force de proposition auprès des pouvoirs publics français et européens, des médias et de la société civile, Coop de France a pour mission de promouvoir le modèle coopératif en valorisant son action économique. 

Quels sont les objectifs de la Semaine de la Coopération Agricole en cours actuellement ? 

Du 1er juin au 10 juin se tient la cinquième semaine de la Coopération Agricole placée sous le signe de l’attractivité.  

Depuis 2015, la « Semaine de la Coopération Agricole » fait la promotion du modèle coopératif et des coopératives auprès du grand-public. Pour cela, des événements, relayés sur les réseaux sociaux et en presse quotidienne régionale, sont organisés pour communiquer autour de l’agriculture et l’alimentation durables, de la dynamique des territoires… et mettre en avant l’attractivité du modèle coopératif.  

Pour 2019, notre communication s’ancre dans l’enjeu du renouvellement des générations. L’objectif étant de faire découvrir ou redécouvrir nos coopératives et le modèle coopératif aux jeunes. A cette occasion, plusieurs événements sont prévus et recensés sur ce site 

> rencontre avec les jeunes et promotion des filières agricoles, 
> conférence dans un lycée agricole, 
> animation et dégustation autour de produits coopératifs…

Quels sont les engagements de Coop de France en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire ? 

Dès le premier Pacte de lutte contre le gaspillage alimentaire, Coop de France s’est engagé sur le sujet.  En effet, la lutte contre le gaspillage alimentaire présente un double enjeu de compétitivité et de RSE pour les coopératives. Dans un premier temps, un recensement des bonnes pratiques des coopératives sur le sujet a été effectué et publié dans un Thema. Ce document présente des démarches de dons mais également d’innovations pour limiter les pertes et les invendus. 

En 2017, nous nous sommes engagés dans le deuxième Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire pour poursuivre la mobilisation des coopératives agricoles et agroalimentaires. A cet effet, Coop de France est partie prenante des études menées par l’ADEME auprès des acteurs de l’agroalimentaire pour lutter contre le gaspillage. 

Enfin, Coop de France est administrateur de SOLAAL et contribue ainsi à faciliter le don agricole des coopératives et des agriculteurs coopérateurs. Au-delà de notre appartenance commune au monde de l’ESS, Coop de France et SOLAAL partagent une valeur essentielle : la solidarité ! Cette valeur est un des sept principes fondamentaux coopératifs qui fait que la coopérative et ses membres sont solidaires. Le don alimentaire repose sur la solidarité des agriculteurs envers la société. 

, , , , , , , , , ,