La Fondation Maisons du Monde fédère l’écosystème des acteurs de la forêt

La Fondation Maisons du Monde fédère l’écosystème des acteurs de la forêt
Imaginé et porté par la Fondation Maisons du Monde - sous égide de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme et en partenariat avec la Mairie de Paris, Aux Arbres !, premier événement professionnel et citoyen en faveur des forêts, de la biodiversité et du climat, a réussi son pari de fédérer le jeudi 6 juin dernier, 200 associations et entreprises pour co-construire le grand rassemblement des 20 et 21 juin 2020.


 

 

Cette soirée immersive a permis de catalyser les énergies positives entre des partenaires d’horizons différents (entreprises, associations ou institutionnels) pour ainsi allier leurs forces et avoir un impact positif sur la forêt. Ateliers d’inspiration et sessions de co- développement se sont déroulés sous la Grande Serre du Parc André Citroën afin de dessiner tous ensemble, l’édition 2020.

 

Un bilan très ambitieux avec une feuille de route très claire :

- Mobiliser 10 000 citoyens pour la prochaine édition d’Aux Arbres à Nantes les 20 et 21 juin 2020,

- Favoriser le passage à l’acte des citoyens par le calcul de leur empreinte forêt et de sa réduction via leurs choix de consommation,

- Lever des fonds en faveur des associations porteuses de solutions.

 

« L’enjeu de préservation de la forêt pour reconstituer les puits de carbone est indispensable à l’atteinte des objectifs ambitieux de l’Accord de Paris », explique Alain Grandjean, Président de la Fondation Nicolas Hulot. « Par ailleurs, la forêt agit comme un tampon contre les aléas climatiques, et est indispensable pour la sauvegarde de la biodiversité et l’approvisionnement en eau des humains ». Un lien indissociable existe en effet entre la vie humaine et la forêt, et l’on doit réapprendre à respecter la forêt dont nous dépendons tous directement. « Les peuples autonomes savent que la forêt nous nourrit, nous protège et nous soigne » rappelle Colette Labonté, Porte-parole de la COICA, Guyane Française. « Collectivement, nous devons réapprendre à respecter la forêt dont on dépend tous directement ou indirectement ».

 

Les acteurs engagés de la première heure dans l’initiative Aux Arbres ! appellent à l’action. Ainsi, comme le rappelle Nicolas Hulot, « il faut diviser nos émissions de gaz à effet de serre par 2 d’ici 2020 et par 4 d’ici à 2040 tout en restaurant la forêt, ainsi, on augmente nos chances de remporter la mère de toutes les batailles : celle du changement climatique. »

 

« La morosité ne met personne en mouvement. Pour inciter à l’action, il faut jouer la carte de l’émerveillement » souligne Fabienne Morgaut, Directrice RSE et Fondation Maisons du Monde. « Aux Arbres ! est un grand rassemblement qui casse les silos entre les entreprises, les institutions et les citoyens : notre rôle est de mettre en lumière ceux qui agissent et de mettre tout en place pour créer un mouvement positif pour sensibiliser, protéger et restaurer notre patrimoine forestier, ici et ailleurs ».

 

Il sera en effet indispensable de sensibiliser au-delà des entreprises et institutions. Chaque citoyen est et doit se sentir concerné par le sujet. Pour Julien Vidal, auteur de « Ca Commence par Moi » et acteur fédérateur autour des sujets liés au climat, entraîner les citoyens est un enjeu majeur. « Le conseil que je donne, à chaque fois qu’on me demande par où commencer pour participer à la transition écologique, c’est de commencer par ce qui te plaît. Il faut lier la démarche éco-citoyenne au bonheur, au plaisir pour tenir dans la durée ».

 

Le mouvement est lancé. « Notre vocation est de soutenir des projets de préservation de la forêt pour et par les populations locales partout dans le monde. Cette année, ce sont 28 projets dans 11 pays que nous accompagnons avec enthousiasme » rappelle Gilles Petit, Président de la Fondation Maisons du Monde. « C’est avec l’envie de faire ensemble, d’associer les collaborateurs et clients de Maisons du Monde, les associations et tous ceux qui ont envie d’agir à leur niveau pour la forêt que nous avons cherché à décloisonner les parties prenantes et les rassembler sous ce cri de ralliement : Aux Arbres ! »

 

Aux Arbres 2018 avait permis de réunir 5000 visiteurs en 2 jours et d’éveiller les consciences sur l’impact de leur mode de vie sur la forêt. En effet, à la suite de cet événement et grâce aux 150 speakers présents pour parler des enjeux environnementaux, 62% des participants se sont sentis mieux informés sur les enjeux liés à la forêt et 57% se sont sentis davantage capable d’agir en faveur du climat, de la forêt et de la biodiversité. Ce sont finalement 5000 arbres qui ont été plantés, pour chaque visiteur présent sur l’événement.

, , , ,