Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 9 juillet 2019 - 07:00 - Mise à jour le 30 septembre 2019 - 06:44
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[SOCIAL TECH]  Karma : des repas à base d’invendus des restaurants et magasins

Chaque année, près de 10 millions de tonnes de produits alimentaires sont gaspillés en France dont plus de 1,2 million concerne de la nourriture encore consommable. Déployée en mars 2019 à Paris et à l’instar des applications comme Too Good To Go ou Phénix, l’application Karma met en relation des restaurants ou magasins ayant des invendus avec des particuliers. Le principe est simple, les restaurateurs et magasins proposent leurs invendus de la journée sur l’application et les utilisateurs choisissent le repas de leur choix en quelques clics.

[SOCIAL TECH]  Karma : des repas à base d’invendus des restaurants et magasins

 

Environ un tiers des aliments produits dans le monde pour la consommation humaine chaque année — approximativement 1,3 milliard de tonnes — est perdu ou gaspillé selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. Chaque année, la France gaspille près de 10 millions de tonnes de produits alimentaires dont plus de 1,2 million concerne de la nourriture encore consommable. Cela représente plus de 20 kg par Français et par an.

 

Lutter contre le gaspillage alimentaire et proposer des repas abordables

Face à ce fléau, des initiatives voient le jour comme la création de l’application Karma en Suède. Déployée en France en mars 2019 sur les systèmes d’exploitation Android et iOS, celle-ci met en relation des restaurants ou magasins ayant des invendus avec des particuliers. Le principe est simple, les restaurateurs et magasins proposent leurs invendus de la journée sur l’application et les utilisateurs découvrent les restaurants participants autour d’eux et choisissent le repas de leur choix en quelques clics. L’interface permet de choisir des plats en fonction de ses préférences et de ses restrictions alimentaires. Les produits proposés par catégorie et non par panier, contrairement à d’autres applications, permettent aux utilisateurs de bénéficier à la fois de prix avantageux et de lutter contre le gaspillage alimentaire. Une fois la commande passée, ils se rendent dans l’établissement aux heures de collecte. 

 

Permettre aux entreprises d’écouler leurs invendus

 

Du côté des entreprises, Karma leur permet de faire face aux problèmes des invendus, de bénéficier de revenus mais aussi de clients supplémentaires. Dans une interview accordée à Les Horizons, Alexis Cohen, le directeur France de l’entreprise précisait que « 60 % à 70 % des gens qui commandent un produit via l’application en achètent un supplémentaire quand ils viennent en magasin ». Cette entreprise suédoise a également noué un partenariat avec Deliveroo qui offre à ses restaurants partenaires la possibilité de s’inscrire gratuitement sur Karma et de ne payer aucune commission les trois premiers mois. Depuis ses débuts, Karma a déjà permis de sauver plus de 300 tonnes de nourriture en Europe.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer