Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 24 octobre 2019 - 11:27 - Mise à jour le 28 octobre 2019 - 07:53
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[SHOPPING] Naest, les vêtements qui s’adaptent aux malades

Chaque vendredi, Carenews vous présente une idée de shopping solidaire. Cette semaine, nous vous parlons de Naest, une petite marque de vêtements innovants de fabrication française. Créée avec l’aide de malades et de soignant·e·s, elle vise à diminuer les douleurs liées à l’habillage, faciliter l’autonomie et les soins tout en respectant la dignité des patient·e·s. 

[SHOPPING] Naest, les vêtements qui s’adaptent aux malades

 

 

Naest a été créée en 2018 à Taverny (Île-de-France) par Lætitia Turco, diplômée d’un double parcours en marketing et en mode, après qu’elle a été confrontée à l’hospitalisation à domicile de son père. « Dès qu’on essayait de le bouger, on se faisait très mal. Les soignants se cassaient le dos, ma mère aussi. Ils ont fini par proposer de découper ses vêtements », a-t-elle expliqué au Huffington Post. La styliste a alors pris conscience du travail à accomplir en matière d’habillement pour les malades, pour lesquels aucun vêtement adapté n’existe entre la blouse d’hôpital traditionnellement ouverte dans le dos et les vêtements classiques — ces derniers compliquant également la tâche aux aidant·e·s.

 

Naest, des vêtements pensés pour les malades et leurs soignant·e·s

 

Personnes atteintes de cancer, en fauteuil roulant, alitées… Lætitia Turco interviewe une quinzaine de patients et rencontre une cinquantaine de soignants pour comprendre leurs besoins. « J’ai visité huit structures de soins, tel le service de rééducation orthopédique et soins palliatifs Cognacq-Jay à Paris, des services de soins infirmiers à domicile, un service de cancérologie, des ergothérapeutes, des kinés », précise-t-elle au Huffington Post. Deux associés, Ingrid Robine-Lévy et Eric Lebrette, plus tard, et grâce aux financement de business angels de l’économie sociale et solidaire et la subvention Innov'up faisabilité de la Bpifrance, Naest (un anagramme de santé) était né. 

 

La boutique en ligne, ouverte en juin 2019, vend 5 produits pour femme et 4 pour homme allant de 89 à 119 euros. Chemisier, pantalon, liquette, marinière, jupe… Des bandes aimantées y remplacent les boutons pour la maniabilité, et les ouvertures sont larges pour faciliter les soins. Un brevet concernant un système d’ouverture innovant pour les patients alités a même été déposé. Ces habits sont en deux parties pour que la personne puisse avoir la peau en contact avec le matelas anti-escarres, afin de mieux les éviter. 

 

Une entreprise agréée ESUS

 

Les vêtements Naest sont majoritairement en coton, pour être le plus confortables possibles. La marque les fait fabriquer dans des ateliers familiaux et des ateliers de réinsertion par le travail en France. Elle bénéficie de l’agrément ESUS (Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale), est référencée dans une centrale d’achat hospitalière et travaille en direct avec des établissements de santé et des sociétés de services à domicile. 

 

À terme, Naest devrait être 100 % bio et proposer ses propres imprimés. La marque cherche à développer ses gammes de produits. « Nous travaillons par exemple avec une grande marque française pour un produit touchant à la maternité, nous établissons des partenariats avec des établissements sanitaires et médico-sociaux pour promouvoir notre gamme de vêtements et réfléchissons même à une collaboration avec une grande maison française pour revisiter notre marinière », a détaillé Lætitia Turco à FashionNetwork.com.

 

Une campagne de financement participatif en royalties a par ailleurs été lancée sur la plateforme wedogood. L’objectif : lever 30 000 euros pour financer une nouvelle gamme de vêtements destinée aux personnes n’ayant plus que l’usage d’une seule main. 

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer