Aller au contenu principal
Par CORAL GUARDIAN - Publié le 22 mai 2020 - 13:09 - Mise à jour le 22 mai 2020 - 16:10
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

2050 : le défi de reconstruction de la vie marine

Un article scientifique publié en avril 2020 a fait beaucoup parler de lui car il conclut qu’une reconstruction significative de la vie marine d’ici 2050, soit en 30 ans, est possible. Selon l’article, ce défi serait réalisable si les actions pour réduire les pressions sur l’environnement – comme le changement climatique – étaient déployées à grande échelle. L’accent devra être mis sur la préservation et la restauration des espèces clés ainsi que sur celle des écosystèmes et de leurs fonctions. Ce défi reste-t-il réalisable en seulement 30 ans ? On vous en dit plus dans notre dernier article !

Récifs coralliens restaurés par Coral Guardian.

Un petit pas pour l’Homme, un grand pas pour l’océan et ses habitants Nous sommes à un moment clef où nous pouvons choisir l’héritage des générations à venir : un océan irréversiblement perturbé ou un océan résilient et dynamique. Les politiques visant à réduire les pressions environnementales et à rétablir la vie marine ont été introduites après les années 1970, et ce n’est que maintenant que les avantages deviennent visibles à grande échelle. En effet, ces dernières années, une augmentation des initiatives en faveur de la restauration océanique a été observé telles qu’une meilleur gestion des pêcheries mais aussi la protection des habitats de reproduction d’espèces marines. Ces résolutions ont eu plusieurs impacts positifs. Par exemple si l’on regarde la Liste rouge de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), la proportion d’espèces marines considérées comme menacées d’extinction mondiale est passée de 18% en 2000 à 11,4% en 2019. Aussi, il existe des AMP (aires marines protégées) qui représentent 7,4% de l’océan à ce jour mais dont la croissance est en voie d’atteindre les objectifs de 10% de la zone océanique protégée en 2020, 30% d’ici 2037 et 50% d’ici 2044. Un article scientifique publié en avril 2020 a fait beaucoup parler de lui car il conclut qu’une reconstruction significative de la vie marine d’ici 2050, soit en 30 ans, est possible. Selon l’article, ce défi serait réalisable si les actions pour réduire les pressions sur l’environnement – comme le changement climatique – étaient déployées à grande échelle. Il faudrait aussi veiller à préserver les habitats et tenter de rétablir les populations et les écosystèmes. Cependant, l’article insiste sur le fait que les efforts pour reconstruire la vie marine ne peuvent viser à rétablir l’océan tel qu’il était dans le passé, il faut donc aller de l’avant à la recherche de nouveaux modèles. Les actions clefs varient selon les espèces et écosystèmes : pour les coraux c’est plutôt l’atténuation du changement climatique et de la pollution qui sont critiques tandis que la gestion des pêches et des habitats permettra le rétablissement des vertébrés marins et des habitats naturels d’eau profonde.

 

En savoir +:
https://www.coralguardian.org/2050-le-defi-de-reconstruction-de-la-vie-marine/

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer