Aller au contenu principal
Par Du nord pour le sud - Publié le 25 janvier 2015 - 14:57 - Mise à jour le 11 février 2015 - 14:06
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Dernière journée en pays Tamberma (nord est du Togo)

Encore une journée exceptionnelle, consacrée à la visite de sites très enclavés des cantons de Nadoba et Warengo. Au fur et à mesure de nos déplacements au Togo, nous faisons le tour de tous les villages du Koutammakou. Il y a environ une trentaine de villages, avec pour certains plusieurs "quartiers" qui représente un ensemble d'habitations (appellées Takientas).

Dernière journée en pays Tamberma (nord est du Togo)

- Premier site visité: SIBOURI FERME dans le canton de Nadoba. C'est un quartier faisant partie du village de PIMINI et qui n'est accessible qu'à pied en saison humide. Là, les maisons ne sont plus à proprement parler des Takientas, mais seulement des cases car leur construction est moins coûteuse. Comme souvent dans ces endroits reculés et extrêmement pauvres, il n'y a même pas de puits et l'eau est consommée telle quelle en provenance du marigot. Pour la santé, c'est la même chose, les patients ne vont pas se faire soigner faute d'argent, ils attendent...Nous avons d'ailleurs remarqué un homme qui, suite à une plaie consécutive à des travaux des champs, avait une main enflée et douloureuse, signe d'une infection manifeste avec toujours un risque non négligeable de septicémie. Nous l'avons alors évacué sur le dispensaire de Nadoba où le major infirmier Pascal a fait le nécessaire (prévention du tétanos, pansement, antibiotiques, anti-inflammatoires et antalgiques). Bien sûr le patient n'a pas pû régler les prestations (environ 5.000 FCFA soit moins de 8 €). Ce genre de cas de figure est malheureusement quotidien dans la zone. C'est pour cela que nous aidons financièrement les dispensaires de la région et que seule la mise en place d'une mutuelle de santé peut permettre à tous les patients d'avoir accès aux soins essentiels et aux dispensaires d'équilibrer leurs budgets.

- Deuxième site visité: KOUTOUKOU-SOLA dans le canton de Warengo. Situé en bout de piste, au pied de la montagne Atakora, ce village extrêmement pauvre ne voit jamais personne venir à eux. Aussi, nous avons pû échanger sur leurs problèmes, en particulier sur l'accès à de l'eau potable (toujours ce problème récurrent). Ils tirent l'eau de la rivière voisine (rivière Kouniti), qui par chance ne tarit pas en saison sèche. Mais il serait nécessaire de potabiliser cette eau. Nous réfléchissons, avec notre partenaire local 3a-e à l'utilisation collective ou familiale de pastilles de Dioxyde de chlore qui pourrait résoudre cette problématique.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous:

http://dunordpourlesud.over-blog.com/2015/01/derniere-journee-en-pays-tamberma-nord-est-du-togo.html

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer