Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 16 février 2015 - 09:31 - Mise à jour le 18 février 2015 - 13:03
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Mais pourquoi Zlatan s'est-il fait tatouer tous ces noms ?

Zlatan Ibrahimovic a mis son corps au service d'une cause : celle du Programme alimentaire mondiale.

Mais pourquoi Zlatan s'est-il fait tatouer tous ces noms ?

Entre le 14 et le 15 février, la toile s'est enflammée. À la suite de son but marqué contre Caen, le joueur du PSG Zlatan Ibrahimovic a enlevé son maillot pour exposer son corps (musclé) recouvert de tatouages. Des dizaines de noms écrits en différentes polices ont été aperçus, tranchant avec les quelques tatouages que les habitués voient normalement lorsque le Suédois enlève son maillot. Mais alors pourquoi la star du ballon rond s'est-elle fait tatouer tous ces noms ? Que signifient-ils ?  La réponse est arrivée le lendemain (15 février), lorsque le footballeur a participé à une conférence de presse organisée par le Programme alimentaire mondial (PAM), organisme de l'ONU qui lutte contre la faim. Les noms inscrits sur le corps du sportif n'étaient que des faux tatouages, représentant les prénoms des enfants morts de faim. Le but : interpeller et faire parler. Et cela semble marcher : la preuve ici.  Cette opération, accompagnée d'une campagne de sensibilisation (dans une vidéo, le buteur explique son engagement et incite ses fans à en faire de même) suffira t-elle a transformer les prises de conscience en dons ? Au début du mois de décembre 2014, le PAM avait annoncé suspendre son aide aux réfugiés syriens faute de financement. Les dons avaient alors afflués et en 24 heures, environ 17,5 millions d'euros avaient été finalement collectés. Mais les opérations du PAM à destination des réfugiés syriens vont quand même prendre fin à la fin du mois de février. Et au total, 805 millions de personnes souffrent de faim chronique dans le monde Bonus : généreux, peut-être, Zlatan Ibrahimovic n'en est pas moins très prétentieux. Interpellé lors de la conférence de presse sur le fait que ce retrait de maillot lui ait coûté un carton jaune, et donc, l'interdiction de jouer le prochain match du PSG, le sportif de 33 ans a répondu : " Une suspension à cause du carton ? Mais face à cette souffrance dans le monde, je veux bien prendre un carton rouge. [...] Je ne suis pas là pour sauver le monde. Sinon, croyez-moi, ça serait fait depuis longtemps ".  

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer