Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 7 février 2013 - 07:51 - Mise à jour le 11 février 2015 - 13:15
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Polio: quand l'humanité triomphe... Presque

On la regardait avec fatalité toucher des familles entières, envoyer des enfants sur des fauteuils roulants ou des béquilles, tuer aussi, car c'est une maladie mortelle: la polio, l'un des plus grands fléaux de l'humanité est en passe d'être vaincue par cette même humanité qui a su trouver les moyens pour (presque) l'éradiquer.

Polio: quand l'humanité triomphe... Presque
Au départ, il y a une maladie très contagieuse provoquée par un virus qui envahit le système nerveux et peut entraîner une paralysie totale en quelques heures. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le virus "pénètre dans l’organisme par la bouche et se multiplie dans les intestins. La fièvre, l’asthénie, les céphalées, les vomissements, la raideur de la nuque et les douleurs dans les membres en sont les premiers symptômes." S'ensuit une paralysie irréversible et, dans certains cas, la mort, lorsque les poumons cessent de fonctionner. Et cette terrible maladie choisit ses victimes: pour la plupart, de jeunes enfants âgés de moins de cinq ans. Mais il y a plus terrible: cette maladie ne se soigne pas. Le seul moyen de la combattre est la prévention. Le vaccin antipoliomyélitique, administré à plusieurs reprises, confère à l’enfant une protection à vie. Et c'est là qu'interviennent les acteurs internationaux de la santé. En 1988 est lancée l'initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite, appuyée par le gouvernement américain et menée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'UNICEF pour le côté médical ainsi que de le Rotary International et la Fondation Bill et Melinda Gates, chargés de financer cette initiative. Objectif: vaccination, prévention, éducation pour les mesures d'hygiène. Et le succès est là: En 25 ans, les cas de polio dans le monde baissent de 99%, passant de 350 000 dans plus de 125 pays (dont la France) à... 650 cas dans trois pays, l'Afghanistan, le Nigéria et le Pakistan, soit la plus faible extension géographique jamais enregistrée dans l'histoire! Selon l'OMS: " Les stratégies d’éradication de la poliomyélite fonctionnent si elles sont pleinement appliquées. C’est ce que l’Inde a clairement démontré en réussissant en janvier 2011 à mettre fin à la poliomyélite dans ce qui est sans doute la localisation la plus technique et la plus difficile. En revanche, l’échec de l’application des approches stratégiques entraîne la poursuite de la transmission du virus." Le retard pris dans le développement des pays concernés explique que la polio y résiste. Mais les croyances également: on pense parfois que les vaccinateurs ont pour but d'empoisonner les enfants, et leur refusent l'accès pourtant vital à leur maison. Pire, au mois de décembre 2012, neuf travailleurs humanitaires de l'UNICEF en mission d'éradication ont été tués au Pakistan. " Tant qu’un seul enfant reste infecté, tous les autres, dans tous les pays, risquent de contracter la poliomyélite." Et c'est là le danger, en raison du fort potentiel de contagion du virus: s'il n'est pas éradiqué dans les trois derniers pays restants, le nombre de nouveaux cas dans le monde pourrait revenir à 200 000 d'ici à 10 ans, toujours selon l'OMS. Alors le combat continue. L'humanité est tout près de porter l'estocade à cette maladie, et l'on sait d'ores et déjà que ce serait (sera?) l'une de ses plus belles victoires.
Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer