Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 7 avril 2015 - 14:24 - Mise à jour le 20 avril 2015 - 08:04
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Les fresques de la Chapelle Sixtine privatisées pour les sans-abris

Le 26 mars 2015, la Chapelle Sixtine ouvrait exceptionnellement ses portes à pas moins de 150 sans-abris. À cet effet, les lieux ont été fermés aux touristes de manière anticipée afin de pouvoir bénéficier d’un moment de visite privée et inédit. La Chapelle Sixtine, haut lieu du tourisme mondial, est particulièrement célèbre pour les trésors de la Renaissance qu’elle recèle avec notamment les fresques de Michel-Ange mais aussi les peintures du Pérugin ou encore de Botticelli.

Les fresques de la Chapelle Sixtine privatisées pour les sans-abris

Soucieuse d’une « Église pauvre pour les pauvres », cette action s’inscrit pleinement dans la volonté d’insuffler une dynamique nouvelle à l’Église catholique en se rapprochant des plus déshérités.  Cette initiative, organisée par l’Aumônerie du Pape et plus particulièrement par l’évêque polonais Mgr Konrad Krajewski, fait suite à de nombreuses actions au service des plus démunis – le recrutement de 300 SDF par l’Aumônerie pour la distribution d’évangiles de poche à 50 000 pèlerins rassemblés à l’occasion de l’Angélus ou encore l’installation de trois douches de proximité gratuites sous la colonnade du Bernin. 

La privatisation de la Chapelle Sixtine aux sans-abris illustre, là encore, ce renouveau de l’Eglise. Selon le quotidien L’Osservatore Romano, les visiteurs étaient divisés en trois groupes dotés chacun d’un guide. Les jardins ainsi que les Musées du Vatican faisaient partie du circuit de cette visite inédite. Enfin, un temps de recueillement sous les fresques de Michel-Ange a été prévu et un dîner a été offert à la cafétéria du musée.

Sanctuaire à la fois religieux mais aussi culturel, patrimoine mondial vecteur de valeur universelle qui dépasse le monde de la chrétienté, l’ouverture privative de la Chapelle Sixtine aux sans-abris est à la fois une initiative et un symbole fort de l’art et de la religion au service de la solidarité et du mieux vivre ensemble. 

 

Source

Crédit photo

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer