Aller au contenu principal
Par Enfance et Cancer - Publié le 25 février 2013 - 09:47 - Mise à jour le 11 février 2015 - 13:15
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Témoignage du Dr Jean Michon, tiré du Journal de l’Institut Curie n°92, page 9

Témoignage du Dr Jean Michon, tiré du Journal de l’Institut Curie n°92, page 9
Témoignage du Dr Jean Michon, Oncopédiatre-Chercheur et réciproquement tiré du Journal de l’Institut Curie n°92, page 9 « Pour le Dr Jean Michon, il y a un avant et un après 1981. Cette année là, jeune interne en pédiatrie, il découvre à l’Institut Curie la réalité des cancers de l’enfant. Entre échecs et succès thérapeutiques, l’enthousiasme collectif de l’équipe pluridisciplinaire, créée par un des pionniers de l’oncologie pédiatrique, le Dr Jean-Michel Zucker, qui l’accueille, est palpable. Là sera donc sa vocation. Conscient que le métier d’oncologue-pédiatre s’appuie sur le dialogue permanent entre soignants et chercheurs, le médecin fait un détour de quatre ans par la recherche fondamentale en immunologie, en France puis aux Etats-Unis. Il revient en 1987 dans ce service de l’Institut Curie, qui l’avait tant séduit, avec la volonté de développer la recherche translationnelle : du laboratoire au lit du patient. Devenu chef du département d’Oncologie pédiatrique en 2002, il compte parmi les fondateurs du Réseau d’Île-de-France d’hématologie et oncologie pédiatrique (Rifhop) qui, depuis 2007, coordonne la prise en charge globale des enfants atteints de cancers à l’échelle de la région. Au sein de la Société française de lutte contre les cancers et leucémies de l’enfant et de l’adolescent (SFCE), qu’il préside depuis cette année, le Dr Michon est aux premières loges pour suivre la progression des connaissances scientifiques nationales et internationales, ainsi que leur traduction en innovations thérapeutiques. « Les enfants doivent recevoir le médicament qui correspond exactement à leur tumeur », appuie-t-il. De là découlent pour lui les enjeux de l’oncologie pédiatrique de demain : faire bénéficier les enfants des nouveaux traitements que sont les thérapies ciblées, élever encore le niveau de la recherche pour guérir mieux et avec moins de séquelles. »
Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer