Aller au contenu principal
Par Du nord pour le sud - Publié le 21 mai 2015 - 10:40 - Mise à jour le 21 mai 2015 - 10:54
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

La méthode DICLORO - aspects techniques

Le dioxyde de chlore, comme le chlore, est utilisé couramment pour traiter les eaux brutes ou pour maintenir la qualité de l’eau sur le plan bactériologique dans les réseaux de distribution.

La méthode DICLORO - aspects techniques

- Effets du dioxyde de chlore (ClO2) par rapport au Chlore et aux UV 

VOIR TABLEAU COMPARATIF

- Différences entre le dioxyde de chlore et le chlore :

> le dioxyde de chlore est un désinfectant très efficace, même à faible concentration, contre les bactéries et il est beaucoup plus efficace que le chlore pour la désinfection de l’eau contenant des virus et protozoaires. Le dioxyde de chlore a retenu l’attention du fait de son efficacité pour désactiver les micro-organismes pathogènes Giardia et Cryptosporidium, résistants au chlore. Le dioxyde de chlore élimine et empêche la formation des biofilms pendant le stockage de l’eau. Contrairement au chlore, la désinfection au dioxyde de chlore n’affecte pas le goût et l’odeur de l’eau. Le dioxyde de chlore n’a pas, comme le chlore, d’effet néfaste sur la nature. Le dioxyde de chlore montre une bonne efficacité à haute température, alors qu’une température > 30°C pertube le chlore.

- Dosages :

> Eau en provenance de forages, de puits ou de rivière : 1 tablette de 1g pour 120 litres d’eau.

> Eau en provenance de marigots : 2 tablettes de 1g pour 120 litres d’eau.

> Conservation des tablettes de dioxyde de chlore : 5 ans à l’abri de la lumière et de l’humidité

  • analyses de dépistage : DNPLS fournit et utilise des kits de détection bactériologique pour suivre la qualité de l’eau tout au long de la chaine (approvisionnement, stockage, utilisation). DNPLS pratique également des contrôles de PH et de turbidité.
  • sensibilisation à la manipulation et à l’hygiène : C’est un volet essentiel de la méthode DICLORODNPLS a conçu une plaquette plastifiée, à remettre aux familles, comprenant au recto des dessins illustrant l’utilisation des 2 fûts de 120 L nécessaires à la méthode DICLORO ainsi que la pré-filtration sur linge. Au verso, il est présenté, toujours sous forme schématique des conseils d’hygiène: lavage des mains avec du savon, lavage des aliments, stockage correct de l’eau et des aliments…Les Agents de Santé Communautaires (ASC) et les Volontaires DNPLS assureront cette sensibilisation auprès des familles.
  • à noter : les tablettes de dioxyde de chlore peuvent également être utilisées pour la désinfection de l’eau de lavage des mains et des fruits et légumes. Le dioxyde de chlore est un excellent produit pour nettoyer et désinfecter les légumes. Sa capacité à détruire les spores, virus et champignons, à de faibles concentrations en est la cause. Le dioxyde de chlore peut être utilisé pour la désinfection des latrines et des élevages avicoles. Egalement pour les instruments médicaux et les locaux sanitaires. Pour tous ces usages: 2g (2 tablettes) pour 40 litres d’eau.

VOIR LE BLOG DU NORD POUR LE SUD

"apporter, sans infrastructures, de l'eau potabilisée à des villages et des populations isolées"

"pour ne plus boire l'eau du marigot"

Prochain article :

> La méthode DICLORO - au Togo

A venir :

> Le projet DICLORO - nous soutenir

Déjà publiés :

> Le projet DICLORO - introduction

> Le concept DICLORO - utilisation des tablettes de dioxyde de chlore

> L'objectif DICLORO - coût d'un litre d'eau potabilisée

> La méthode DICLORO - en bref

> La méthode DICLORO - pour qui ?

> La méthode DICLORO - comment ça fonctionne ?

> La méthode DICLORO - en dessins

> La méthode DICLORO - aspects techniques

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer