Aller au contenu principal
Par Collectif HUMANIS - Publié le 30 juin 2015 - 05:24 - Mise à jour le 30 juin 2015 - 05:41
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Urgence Népal, que se passe-t-il plus d'un mois après le dernier séisme ?

Les dernières informations du Collectif HUMANIS et de ses associations.

Urgence Népal, que se passe-t-il plus d'un mois après le dernier séisme ?

LES INFORMATIONS DE LA CELLULE D'URGENCE : 

  • Nous vous parlons souvent des villages auprès desquels les associations du collectif interviennent, mais savez-vous où ils se trouvent ? Nous vous parlons souvent des villages auprès desquels les associations du collectif interviennent, mais savez-vous où ils se trouvent ? Cliquez pour savoir ! 

 

  • La commission permanente du Conseil Régional d’Alsace, placée sous la présidence de Monsieur Philippe RICHERT, a décidé de soutenir les populations victimes des tremblements de terre au Népal en accordant une aide d’urgence de 15 000 € aux associations du Collectif. "Cette aide vise à accompagner la réalisation d’un projet collectif coordonné au bénéfice des victimes du Népal, mené par la Cellule d’Urgence d’HUMANIS en lien avec plusieurs associations alsaciennes (Alsace Népal, Aide à la Formation Paramédicale au Népal, Solhimal, ECM Solidarité, Keta Keti…).Les objectifs de ce projet sont la mise à l’abri des personnes (fourniture de tentes, bâches, etc.), une aide sanitaire (fourniture d’équipements médicaux : fauteuils, béquilles et kits sanitaires) et une aide alimentaire, achetée en grande partie sur place. Les équipements médicaux collectés en Alsace seront, quant à eux, acheminés par container".

 

Vous avez toujours la possibilité de participer à notre action en faisant un don. Pour cela, rendez-vous sur notre site internet !

 

LES INFORMATIONS DES ASSOCIATIONS DU COLLECTIF

  • AFPN : 

30 mai : «  La zone des forts dégâts va de l'ouest de Gorkha, à l'Everest, soit sur 400 à 500 kms de long. Gorkha, Lapu, Gumda et Jiri sont ruinés. Les maisons des villages sont inhabitables, ne serait-ce que parce que les répliques risquent de faire s'effondrer sur elles-mêmes les maisons encore debout mais très endommagées. Nos correspondants sont saufs. Sur place, ils s'activent.

Santosh en faisant son travail de médecin, là où il est. Il ne nous a pas fait part de demande d'aide.

Badri Maskey, qui est de longue date impliqué dans des réseaux porteurs de projets de développement, en capacité d'organiser une aide rapide dans les nombreux villages environnants Gorkha  (l'épicentre du premier séisme était à Barpak) nous a rapidement demandé des fonds permettant l'achat de tentes, de couvertures et de nourriture pour les villages de l'arrière-pays de Gorkha, notamment Mokeïpur et Maskichhapce que grâce à vos dons nous avons pu faire ».

 23 mai : « Notre correspondant, M. Maskey, continue à organiser l'aide aux villages de Mokeïpur et Maskichhap, en distribuant des tôles ondulées. Les tôles sont ce qu'il y a de plus nécessaire pour que les familles puissent construire des abris provisoires suffisamment efficaces compte tenu de l'arrivée de la mousson ». Source

  • ALSACE NEPAL : 

9 juin : « Shree avec Dhan Prasad, Dhan et les autres jeunes ont passé quelques jours à Katmandou pour y acheter des matelas, des couvertures et bien d’autres affaires pour les villageois de Laprak qui n’ont rien eu la première fois. Il faut savoir qu’on ne trouve aucun magasin à Laprak et que tout doit être acheminé depuis Katmandou. Aujourd’hui les jeeps ont été rechargées pour repartir demain matin et amener cette nouvelle cargaison qui fera des heureux ».

7 juin : Les sites de la vallée Katmandou qui font partis du patrimoine mondial de l’UNESCO : le Durbar Square de Kathmandu, celui de Patan et de Bhaktapur, Swayambhunath, Bodhnath et Pashupathinath seront de nouveau ouverts pour les touristes à partir du 15 juin 2015.

29 mai : « Dhan Prasad et ses amis aident les villageois de Gupsi Dada à fabriquer des abris temporaires. Les bambous sont pliés en arc de cercle puis, au sol et par-dessus, des bâches imperméables sont posées pour protéger de la pluie qui tombe tous les jours ». Source

 

AUTRES INFORMATIONS 

 

  • Plus d’un mois après le premier tremblement de terre, la malnutrition constitue une menace grandissante pour les enfants (source UNICEF Canada) Source
  • Dans le district de Nuwakot, l’Hôpital de Trishuli, qui a été gravement endommagé pendant le grand tremblement de terre et l’interminable série de répliques, a du mal à fournir un traitement à nombre de patients de plus en plus élevé.

"L'hôpital fournit des services d'urgence, y compris les installations de laboratoire et autres services de santé en dessous de 7 tentes. L'hôpital est tourmenté par le problème de la gestion des flux toujours croissant de patients, at-il dit, ajoutant que l'hôpital fournit des services de consultation externe à environ 180 personnes chaque jour, ce qui est bien au-delà de sa capacité. Ces patients sont sous traitement à ciel ouvert. Il y a une pénurie de médecins de l'hôpital. Seuls 4 médecins fournissent des services sur 16.  De même, divers postes de santé et sous-postes sanitaires dans les zones rurales fournissent également divers services de santé sous les tentes"  Source 

  • Concept Fibres et Formes (Magasin de vêtement bio) à Strasbourg :  « Nous le savons tous, le Népal a été frappé par un effroyable séisme et d'une multitude de répliques dévastatrices la semaine dernière. Mais le Népal est également un pays qui nous tient à cœur chez CONCEPT Fibres&Formes car c'est là qu'est produite une grande partie des vêtements de la marque anglaise KOMODO. Une marque avec laquelle nous collaborons depuis plusieurs années pour ses produits bien sûr, mais aussi pour ces valeurs, notamment en terme de participation au développement socio-économique des régions dans lesquelles elle s'implante.

Mark Bloom le patron de KOMODO a fait part à l'ensemble de ses distributeurs du message suivant. "Vous êtes maintenant tous au courant de l’effroyable séisme qui a eu lieu ces jours ci au Népal dans la province de Katmandou, lieu principal de production de Komodo. Le personnel des ateliers et usines partenaires de Komodo sont saufs mais vivent dans des situations extrêmement précaires". Par ailleurs, Mark  participe avec l'aide de l'équipe de KOMODO, de quelques marques de vêtements investies et d'amis, à  une campagne de collecte (Brand Aid for Népal earthquake). Vous pouvez vous y joindre, exprimez votre solidarité, en faisant un don, un lien se trouve en bas de page. Nous comptons sur vous, pour transmettre l'information auprès de vos amis et peut être de clients se sentant concernés. 

Aujourd’hui c’est tout le Népal qui a besoin de nous, il n’y a pas de petit dont mais seulement des dons utiles...

Time is come to give!!

Soutenez les victimes et faites un don ! »

 

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer