La Loi et son respect

La Loi et son respect
Découvrez la tribune de Vincent Michel, Président de la Fédération des Aveugles de France réalisée à l'occasion du quarantième anniversaire de la loi d'orientation en faveur des personnes handicapées du 30 juin 1975.


Les personnes handicapées de France se souviendront sans doute ce 30 juin, que cette date célèbre un événement fort dans la conquête de leurs droits fondamentaux.

C’est en effet le 30 juin 1975 que le Gouvernement, dirigé par Jacques CHIRAC et dont la Ministre des Affaires Sociales n’était autre que Simone VEIL, permettait à la République de se doter de la première loi cadre consacrée aux personnes handicapées et à leurs droits.

Tous les grands aspects de la vie des personnes porteuses d’un handicap étaient abordés dans ce texte fondateur : éducation, formation et emploi, ressources mais aussi l’accessibilité dont les premières mesures contraignantes étaient clairement posées. 30 ans plus tard, le même Jacques CHIRAC alors Président de la République incitait le Gouvernement à porter une nouvelle Loi complétant et précisant la première, celle du 11 février 2005.

Ainsi, l’arsenal législatif de notre République en faveur des personnes handicapées est-il complet, et cohérent. Un seul problème subsiste, son application.

Si les personnes handicapées en général et les personnes aveugles en particulier disent aujourd’hui leur colère, c’est qu’elles font le constat amer que, si la loi existe, depuis 40 ans elle n’est toujours pas appliquée. Pire, elles remarquent avec effroi que la majorité actuelle,  si prompte lorsqu’elle était dans l’opposition à critiquer les insuffisances des deux textes ci-dessus mentionnés, s’emploie à les vider de leur substance maintenant qu’elle est au pouvoir.

Les aveugles de France fêteront donc ce 30 juin 2015 l’anniversaire de ce qui fut un grand espoir. Ils le feront avec tristesse mais en formant cependant un vœu : que la République se décide enfin à appliquer la loi et à être fidèle à la parole donnée à ses filles et à ses fils qui n’ont pas choisi de vivre avec un handicap.

 

Vincent MICHEL
Président de la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France

, , , , ,