Aller au contenu principal
Par Fonds de dotation ELUSA Capitale Antique - Publié le 8 juillet 2015 - 08:08 - Mise à jour le 8 juillet 2015 - 13:21
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Retour sur la réunion publique du 30 juin dernier au cinéma de Condom

Le 30 juin dernier, Monsieur Michel LAFFARGUE et son équipe vous ont conviés à une soirée de présentation de la toute dernière campagne de communication d’Elusa Capitale Antique. Outre la promotion des nouveaux outils dont elle s’est récemment dotée, cette réunion a permis d’évoquer plus largement les missions et les projets incontournables de valorisation du patrimoine, pour lesquels Elusa Capitale antique se porte garante.

Mardi 30 juin dernier a eu lieu au cinéma "Ciné 32" de Condom, une réunion publique d'ELUSA Capitale antique, destinée à présenter la toute dernière campagne de communication. Outre la promotion des nouveaux outils dont elle s’est récemment dotée, Michel Laffargue, Président du SIVU (Syndicat Intercommunal à Vocation Unique), a évoqué plus largement les missions et les projets de valorisation du patrimoine, pour lesquels Elusa Capitale antique se porte garante.

Il a d'abord insisté sur la mise en place d’un nouveau système de couverture, qui devrait protéger l’intégralité des vestiges exhumés, sur une étendue de 2900 mètres carrés. Evocant l’originalité du projet architectural retenu, Michel Laffargue assure que ce système permettra d’assurer une meilleure conservation des 625 mètres carrés de mosaïques découverts par la famille Aragon-Launet à partir de 1959. Les architectes portugais ayant imaginé une structure aérienne novatrice transparente en forme de nuage, soutenue par 31 piliers.

Le coût total du chantier s’élèvera aux alentours des 3,5 millions d'euros. L’Europe, l’Etat et la Région seront les principaux financeurs, ainsi que le Conseil Général pour une moindre part. La commune de Montréal-du-Gers participera à hauteur de 400 000 euros ; Monsieur Gérard BEZERRA, son Maire, n'a pas manqué de souligner que ce montant représentait une somme conséquente pour une ville qui ne compte que 1 200 habitants. Et bien que cela ne soit pas encore tout à fait gagné, Michel Laffargue, qui a su faire preuve d’une rare pugnacité, en ayant déjà réussi à convaincre plusieurs mécènes locaux, tels que Tariquet et Leclerc Eauze, affirme que « Nous allons cependant parvenir à boucler le budget nécessaire ».

Le chantier pourrait débuter à l’automne prochain et devrait s’échelonner sur une année entière. 

Outre la réalisation de la nouvelle charpente, le Président du SIVU a également abordé le sujet des mosaïques, devraient faire l’objet d’une importante campagne de restauration nécessitant leur dépose. Un ancien chai désaffecté situé au cœur du bourg sera mis à disposition pour le travail long et minutieux des restaurateurs.  Cet atelier sera d'ailleurs ponctuellement ouvert aux visiteurs curieux et passionnés par l’archéologie et l’art en général...

Enfin, pour conclure cette réunion sur une note enthousiaste, le calendrier des prochains événements a été annoncé. Ces derniers s’articuleront autour de plusieurs dates  « Spécial anniversaire de la découverte du Trésor d’Eauze ».

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer