[HAÏTI] Les travaux de désenclavement avancent à K-Roche

[HAÏTI] Les travaux de désenclavement avancent à K-Roche
Depuis juin 2015, une bande de roulement est en construction dans la localité de K-Roche, sur la Chaîne des Matheux, en Haïti et les travaux progressent à grands pas.


Depuis près de deux mois, dans la commune de Verrettes, de nombreux agriculteurs s’activent quotidiennement à la construction d'une piste d’accès, nécessaire au désenclavement de la zone. En effet, ce tronçon doit faciliter la circulation des véhicules et des individus. Le désenclavement de la zone représente un grand enjeu pour la population locale, puisqu’il favorise les échanges de marchandises et donc le développement économique. 
  
Hommes, comme femmes, sont à pied d’œuvre sur notre chantier à K-Roche ! En effet, les femmes ne sont pas en reste. Ce sont elles qui apportent un élément indispensable à l’avancement du chantier : l’eau. 

Ces travaux font partie d’un plus vaste programme. En décembre 2013, SOS Enfants Sans Frontières démarrait, en partenariat avec le Gret, un projet d’aménagement du plateau calcaire de la Chaîne des Matheux, cofinancé par l’Agence Française pour le Développement (AFD), l’Ambassade de France en Haiti et le Conseil Régional d’Ile de France. Ce programme est la solution que nous apportons aux conséquences du changement climatique en Haïti, qui perturbe le cycle de l’eau. En effet, on constate une exacerbation des phénomènes extrêmes (épisodes pluvieux ou cycloniques plus violents voire plus fréquents, périodes de sécheresse plus longues, températures plus élevées etc.) ainsi que la mise en place d’un cercle vicieux : problème d’érosion, difficulté d’accès à l’eau pour les usages domestiques et agricoles, faible rendement des terres et finalement, baisse des revenus. 
  
Le dérèglement climatique a donc un impact direct sur les populations locales. Ce sont d’ailleurs les agriculteurs de la zone, ainsi que le Conseiller Municipal de la 6ème section de Verrettes, qui avaient sollicité SOS Enfants Sans Frontières afin de mettre en place le même programme d’aménagement du territoire qui avait déjà fait ses preuves à Salagnac et Gros Morne, d’autres régions montagneuses du nord et du sud de l’île. 
  
Des travaux d’aménagement de la zone ont donc été entrepris en coopération avec les populations locales, formées par nos équipes sur place. 
  
Toutefois, notre programme ne se limite pas au désenclavement de la zone ! Bien souvent, des gouttières sont adjointes aux bandes de roulement pour pouvoir canaliser et stocker les eaux de pluie et de ruissellement dans les bassins. D’autres ouvrages de petite hydraulique de montagne sont également construits et les pratiques agro-écologiques renforcées afin de développer les cultures maraîchères et vivrières. 
  
Car contribuer à améliorer les revenus et les conditions de vie des populations locales, c’est donner aux parents les moyens de scolariser leurs enfants !