Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 24 novembre 2015 - 16:56 - Mise à jour le 14 décembre 2015 - 16:46
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[D'AILLEURS] Quand les SDF deviennent des relais wifi

C’est le projet de l’association Wifi4Life à Prague qui mobilise des SDF en leur confiant un routeur wifi ainsi qu’un chargeur USB à disposition de tous, gratuitement. Ce projet n’avait absolument pas séduit les internautes cet été mais il est tout de même mis en place depuis peu avec un SDF.

[D'AILLEURS] Quand les SDF deviennent des relais wifi

L’idée de l’association est de donner un rôle aux SDF de la ville. Ils doivent s’engager à se réveiller le matin, être sobres et opérationnels huit heures par jour. Ils sont repérables grâce à un t-shirt donné par l’association qui indique qu’ils sont une sorte d’antenne humaine qui émet dans un rayon de 20 mètres, gratuitement. S’ils remplissent leur mission, l’association leur fournit à boire, à manger ainsi que des vêtements et un logement. Par ailleurs, l’association s’engage à leur faire une recommandation en cas d’entretien d’embauche.

En 2012, une action du même type lors du festival SXSW aux États-Unis avait fait scandale. L’idée d’utiliser un humain en tant que routeur wifi ne faisait pas l’unanimité. D’autres diront que cela leur permet de tenir un rôle au cœur de la vie de la ville, d’être vus par les passants, d’avoir une importance et de cesser d’être invisible. La mairie de Prague semble être séduite par le projet puisqu’elle est entrée en négociation avec Wifi4Life afin d’équiper d’autres SDF de routeurs wifi.

Le fait que cette action mette mal à l'aise est légitime car finalement cela revient à mettre les plus démunis au service des autres, ces autres qui ne les voient ou en tout cas ne les regardent pas. En voulant aider ces SDF, on leur donne le rôle de machines. La solidarité et l'insertion se heurtent alors à la déshumanisation de ces SDF. On peut alors choisir de voir uniquement le positif : une tâche leur est donnée en échange de laquelle ils reçoivent à boire, à manger, des vêtements et un toit. Ou bien on peut choisir la partie moins reluisante : des êtres humains réduits à la fonction d'antenne wifi pour ceux qui ne peuvent se passer de la technologie, et cela pour avoir des conditions de vie plus décentes.

Une initiative originale, pleine de bonnes intentions mais qui n’en est pas moins surprenante et/ou gênante.

 

Source

Crédit Photo

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer