Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 25 novembre 2015 - 19:51 - Mise à jour le 9 décembre 2015 - 12:03
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Épargner pour une bonne cause grâce à l’épargne éthique et solidaire

L’épargne éthique et solidaire permet aux épargnants de financer des projets d’associations ou d’entreprises à caractère social ou environnemental, comme des projets de logements, d’insertion ou d’accompagnement de personnes malades. Ce moyen de financement solidaire se développe en France mais demeure encore peu connu, l’occasion de le découvrir un peu plus.

pargner pour une bonne cause grâce à l’épargne éthique et solidaire

L’association Finansol a créé un label indépendant certifiant l’authenticité des placements solidaires d’organismes financiers. Elle publie chaque année avec le journal La Croix le bilan de la finance solidaire. Les chiffres de l’année 2014 indiquent qu’un million d’épargnants aurait utilisé cette méthode de placement, totalisant 6,84 milliards d'euros avec une hausse sur un an de 13,6 %.  Cette  finance solidaire aurait par exemple permis de créer  43 000 emplois en 2014, reloger 5 000 personnes ou fournir des prêts sociaux à 75 000 personnes en situation de précarité.

Cependant, les chiffres publiés par la Banque de France indiquent que l’épargne globale des Français en 2014 s’élève à  4 259 milliards d’euros, ce qui montre que le pourcentage consacré à l’épargne éthique et solidaire demeure encore faible. Plusieurs raisons expliqueraient ce taux relativement bas, notamment le fait que ce moyen d’épargner est encore peu connu ou l’idée que le rendement de l'épargne est plutôt faible si la totalité ou partie des intérêts récoltés par les épargnants sont reversées à des causes ou des associations.

Néanmoins d’après Finansol, cette idée relèverait plutôt d’une mauvaise information car les placements ne feraient pas perdre de l’argent aux épargnants à moins qu’ils ne versent les 100% de leurs intérêts ce qui pourrait faire baisser leur capital en fonction de l’inflation. Ils peuvent d’ailleurs apporter un avantage fiscal ; selon Emmanuelle Thiébaut, responsable marketing épargne à la Banque postale, « les clients peuvent récupérer une partie de leur don en réduction d’impôt sur le revenu, 66% ou 75% selon l’association destinatrice ».

De nombreux produits d’épargne sont proposés. Ce sont principalement des livrets, des comptes à terme, des actions dans les capitaux d’organismes de solidarité, des assurances-vie, placements de partages ou des OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières).  Les différents produits d’épargne solidaire sont nombreux et l’association Finansol en a labélisé plus de 130, répertoriés sur son site.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer