Aller au contenu principal
Par FONDATION DE LA 2ème CHANCE - Publié le 11 décembre 2015 - 16:28 - Mise à jour le 11 décembre 2015 - 16:31
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Une activité dans la Vienne grâce à la Fondation de la 2e Chance / Faire un don

Colette, 58 ans, a été lauréate de la Fondation en 2012 pour son projet de création et vente d’objets de décoration et de cadeaux en porcelaine peinte à la main et en tissus, dans la Vienne. Site-relais de Limoges

Faire un don

« Responsable d’une franchise de décoration à La Rochelle, magasin fermé par le propriétaire de la franchise, je me suis retrouvée au chômage à environ 50 ans. Seule sur La Rochelle, j’ai décidé de me rapprocher de ma famille sur Limoges. J’ai une fille malade qui demande un suivi constant. J’ai connu des difficultés familiales importantes. Je me suis retrouvée à nouveau seule, sans aucune ressource car en fin de droits. J’ai voulu me relancer dans un projet soutenu par une pépinière d’entreprise qui a fermé immédiatement après mon intégration. J’ai ensuite connu de graves problèmes de santé en cours de guérison à ce jour.

C’est Monsieur Dret, Directeur de la Société Les Bois du Cendrou et Président de l’Association AGORALIM regroupant diverses sociétés de conseils, qui m’a aidée à réfléchir à mon projet et à monter le dossier.

Des réunions avec d’autres personnes en recherche d’emploi m’ont permis de m’orienter vers le représentant local de la Fondation de la 2ème Chance http://www.deuxiemechance.org.

La Fondation a été pour moi d’une aide considérable : achat d’un véhicule, d’une machine à coudre, d’un ordinateur, de matériels pour démarrer : pinceaux, porcelaines, tissus, peinture, matériel de communication,….

La Fondation m’a également aidée pour créer mon site Internet www.armoire-de-colette.com ainsi qu’une page Facebook « L’armoire de Colette ».

Les relations avec mon parrain, Monsieur Robert, ont été bonnes, son soutien matériel et moral a été très important : conseils d’organisation, de communication, aides dans diverses démarches,…. Et je garde régulièrement le contact avec lui.

Concernant mon projet, il a bénéficié d’un bon démarrage dans un contexte très difficile : quelques commandes d’objets de décoration, cours, notamment dans un magasin de loisirs créatifs, et maintenant dans un centre social.

Au début, j’ai dû me faire connaître, ensuite j’ai démarré avec des cours pour enfants, puis des cours dans les magasins et dans le centre social. L’achat de la voiture m’a permis de faire de nombreuses démarches, d’exposer dans différents endroits : dépôt-vente dans un magasin de couture et de vêtements pour enfants, marchés de Noël, fêtes diverses (fêtes des fleurs,….).

Aujourd’hui, dans une situation de reprise d’activité après un arrêt total pendant plusieurs mois, suite à d’importants problèmes de santé, mon projet n’est pas encore complètement accompli, il ne me permet pas encore de vivre correctement, car il redémarre depuis seulement août 2014, suite à mon interruption pour maladie.

Mais je suis très heureuse de l’apport de la Fondation, qui me permet de réaliser mon rêve et de retrouver une activité qui me passionne. Je la recommanderai autour de moi. Je remercie sans cesse la Fondation de la 2ème Chance pour son coup de pouce. 

Grâce à la Fondation 2ème chance, l'armoire de Colette parcourt les marchés de Noël du Limousin. Retrouvez-la sur le marché de Noël de Condat-sur-Vienne (87) le samedi 12 décembre et sur son site http://www.armoire-de-colette.com, y regarder les créations qu'elle propose dans la rubrique "ma boutique".»

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer