Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 24 janvier 2016 - 23:18 - Mise à jour le 29 janvier 2016 - 11:36
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

La Fondation Gan permet le tournage de cinq nouveaux films !

Depuis trente ans, la Fondation Gan soutient de jeunes réalisateurs en leur apportant une aide financière pour tourner leur premier film. Focus sur les cinq élus de 2015.

La Fondation Gan permet le tournage de cinq nouveaux films !

Chaque année, depuis 1987, la Fondation Gan, via l’aide à la création, récompense 4 projets  de longs métrages de fiction (premiers et seconds films), sélectionnés sous la forme de scénario, et attribue 1 Prix Spécial. Une opportunité pour ces jeunes ambitieux d’être remarqués dans de grands festivals nationaux et internationaux.

En 2015, ce ne sont pas quatre mais cinq films qui ont été plébiscités par le jury de Maryline Canto. Fin novembre, les cinq projets qui bénéficieront de l’aide à la création ont été dévoilés. Ceux-ci recevront un financement à hauteur de 53000 euros (3000 pour le réalisateur, 50000 pour le producteur) qui leur permettra de voir le jour.

 

Les lauréats sont :

- Nicolas Buenaventura, conteur et cinéaste colombien qui a déjà réalisé Le Charme des impossibilités en 2005. Son second long-métrage, Kairos, le moment opportun, raconte l'histoire d'un vieil employé de banque licencié depuis plusieurs années, qui a l'occasion de commettre un vol de grande ampleur. Le film sera tourné cet été à Cali, la ville natale du réalisateur.

- Renaud Féry et Arnaud Louvet qui ont achevé le tournage de L'Ami, François d'Assise et ses frères en décembre. Ce long-métrage met en scène la vie de François d'Assise dans l’Italie du XIIIème siècle, son engagement auprès des plus démunis et son combat pour un monde plus égalitaire.

- Hubert Charuel, ancien élève de la Fémis. Le jeune réalisateur est à l’origine de Bloody Milk, comédie sur un jeune agriculteur qui cache un cas d'epizootie pour sauver son troupeau de vaches laitières. Le tournage est prévu en août 2016 en Champagne-Ardennes dans la ferme parentale du réalisateur, fils d'agriculteurs.

- La réalisatrice italienne Annarita Zambrano qui signe Après la guerre à Rome. Suite à un acte terroriste, l’Italie, en pleine crise, craint de voir ressurgir les spectres du passé. La presse met en cause Marco Lamberti, ex-militant d’extrême gauche réfugié en France depuis vingt ans. Condamné à la perpétuité, il entame un combat médiatique en France et en Italie.  Le tournage aura lieu au cours de l'été 2016 au sein des deux pays.

- Yann Le Quellec, jeune réalisateur très remarqué avec ses courts métrages Je sens le beat qui monte en moi et Le Quépa sur la Vilni. Son premier long métrage, Cornelius, le meunier hurlant, est une libre adaptation du roman éponyme de l’écrivain finlandais Arto Paasilinna. D’abord bien accueilli dans le village isolé de Castelmaure, Cornelius devient rapidement un paria car il souffre d’une pathologie : à la moindre contrariété, il s’enfuit dans les bois pour hurler à la lune, empêchant les villageois de dormir. Ces derniers décident alors de l’envoyer à l’asile mais Cornelius est bien décidé à se battre pour sa liberté.

 

Pour compléter ce palmarès, la Fondation Gan remet traditionnellement un prix spécial permettant de découvrir des formes singulières de cinéma. Cette année, c'est Mister Wu de Patrick Zachmann qui a reçu cette récompense. Projet hybride composé de prises de vues réelles, d’animation 2D et de photos,  ce film suit le photographe Joseph Breitman qui part à la découverte de la Chine des années 80 aux côtés de W, un guide mystérieux avec lequel il va nouer une amitié et découvrir ce qu’il cherchait.

En plus de l’aide à la création, la Fondation Gan offre également une aide à la diffusion, d'un montant de 20 000 euros, versée au distributeur français du premier lauréat. Depuis 1987, la Fondation Gan a permis à 170 réalisateurs de tourner leur film. Une aide précieuse pour le déploiement de la culture cinématographique !

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer