Aller au contenu principal
Par Résonances Humanitaires - Publié le 5 août 2013 - 09:21 - Mise à jour le 9 juillet 2014 - 22:28
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Newsletter - le Lien juin 2013

Une crise économique peut générer des attitudes de repli sur soi. C’est tout le contraire que l’on s’efforce de faire à RH. Et, ça paye. Vous le constaterez en lisant ce nouveau numéro du Lien. Merci à vous tous qui partagez l’information, afin de rendre la mobilité professionnelle de nos adhérents plus facile. Merci aussi à nos partenaires et aux adhérents, qui malgré l’incertitude économique du moment, continuent à nous faire confiance en nous soutenant financièrement.

COTE EMPLOI

L’attractivité de Résonances Humanitaires ne se dément pas. 125 personnes ont été accueillies individuellement par RH de janvier à fin mai 2013 (soit 15% de plus que l’année dernière) : 97 à Paris, 22 à Lyon et 6 à Bordeaux où l’activité d’accueil vient de démarrer. Malgré la mollesse du marché de l’emploi annoncé par les médias, les adhérents de Résonances Humanitaires restent dynamiques et ne se laissent pas décourager. Suite à un appel à l’ensemble de nos adhérents pour nous faire parvenir des offres de poste tant dans le milieu associatif que dans le secteur marchand, près d’une quarantaine d’offres parait chaque mois dans la rubrique « offres d’emploi » de notre site, réservée aux adhérents. Il s’agit d’autant de pistes et d’opportunités pour nos adhérents dans leur recherche d’emploi.

Voici un échantillon des adhérents ayant retrouvé un emploi depuis le début de l’année avec le témoignage de certains d’entre eux 

Camille de Broucker était responsable financière et responsable des ressources humaines pour ACTED en Haïti. Elle occupe actuellement un poste en contrôle de gestion au siège de la Croix Rouge Française à Paris.

Hélène Caby, après avoir été responsable ressources humaines pour Médecins Sans Frontière au Burkina Faso, a été embauchée dans la région parisienne par Planète Sciences en tant que responsable secteur.

Guillaume Courtin, après avoir effectué un VSI au sein de l’association ELANS en tant que chef de projet « gestion des déchets », a trouvé un poste de chargé de mission de prévention des déchets en Ile de France pour Emmaüs France. Ce CDD de 1 an a démarré le 2 mai. « Le retour d’expatriation après 16 mois de vie en milieu rural au Cameroun n’est pas une chose facile. Il n’est pas simple de pouvoir exprimer, à son retour, ce que  l’on a vécu, autant professionnellement que personnellement. Il n’est pas non plus évident de pouvoir savoir ce que l’on vaut et ce que l’on veut ! L’association Résonances Humanitaires m’a permis de répondre à ces problématiques. Grâce à cette association, j’ai pu échanger avec les autres membres sur nos expériences hors du commun. Cela m’a aussi permis, grâce aux groupes de travail de recherche d’emploi, de retrouver un cadre et de structurer  ma recherche d’emploi. Pour ma part j’ai mis 4 mois à temps plein pour retrouver une activité professionnelle. Aujourd’hui je suis très fier de pouvoir être une personne ressource de l’association : partager mes compétences et témoigner de mon expérience sont pour moi de réelles sources de motivations. »

Sébastien Damasse, après avoir été Coordinateur RH pour Action Contre la Faim en Sierra Leone, a trouvé un poste à Paris de consultant outplacement pour le cabinet INGEUS.

Jean-Raphaël Dantin, après avoir été directeur pays Colombie/Haïti/Sud-Soudan/Darfour/Tchad pour Médecin Sans Frontière Hollande, a trouvé un poste de Responsable Desk au siège de MSF Espagne à Barcelone.

Marc Escudier, après avoir été Responsable de Programmes Choléra pour Action Contre la Faim à Freetown (Sierra Leone), a trouvé un poste de Responsable de station scientifique pour EnvirOconsult, une PME française, après son retour en France. Son nouveau poste est basé sur l’île de Tristan Da Cunha et il débutera le 1er août. « Résonances Humanitaires m'a permis d'adapter au mieux mon cv et toutes mes démarches de recherche d'emploi pour trouver le poste qui correspondrait à mes attentes. Les séances de coaching, bien qu'assez déroutantes parfois, m'ont fait analyser ce qui dans mon parcours passé pourrait être revalorisé au mieux pour le futur. Avant de démarrer ma recherche, j'avais déjà une idée assez précise de ce que je souhaitais trouver pour la suite. RH m'a donné l'occasion d'affiner mon projet, et même si RH ne m'a pas permis directement de trouver cet emploi, ça a été un élément déterminant pour me préparer et me donner confiance en mes chances. »

Alexandre Fort, après avoir été logisticien pour Médecins Sans Frontière France en Afrique, a trouvé un poste de logisticien à la Compagnie du Ponant à Marseille, en charge du transport des marchandises depuis les entrepôts des fournisseurs jusqu'aux ports d'escale des navires. « J'ai connu RH par le biais de Médecins Sans Frontières pour qui je travaillais comme logisticien depuis bientôt 3 ans et que j'ai quitté le temps d'un "petit break". RH m'a permis de me rendre compte déjà que les compétences apprises en ONG sont largement transposables dans une structure ici. Il convient seulement d’adapter son vocabulaire à celui du monde de l'entreprise. De plus, grâce au Groupe de Chercheurs d'Emploi, j'ai pu entretenir une certaine dynamique dans ma recherche, ce qui n'est pas évident dans le contexte actuel.  Enfin, grâce à mes rencontres avec mon "coach", j'ai entièrement refait mon CV en l'orientant sur les compétences demandées dans le monde du travail actuel. En bref pour moi RH c'est : prise de confiance, convivialité et réseau. »

Rhania Lamèche, après avoir été Responsable Programme au Tchad pour Initiative Développement, a trouvé un poste de chargée de mission en CDI pour l’ARDIE –Association Régionale pour le Développement de l’Insertion pour l’Economie – à Paris. 

Laetitia Legrand, qui était administratrice pour MSF au Malawi et qui a travaillé à l’ouverture du programme VIH, a été recrutée en Ile de France par notre partenaire Bouygues Construction Bâtiment Social en tant que cadre en ressources humaines. « J'ai rejoint RH en Septembre 2012 et bénéficié de ses services pendant 3 mois avant de retrouver un emploi. Les ateliers de Maguelone ainsi que mon coaching et les contacts réseau m'ont permis de définir un projet professionnel cohérent qui réponde à mes aspirations,  d'apprendre à transposer et prendre conscience de mes compétences d'humanitaire. Lors de mes entretiens, j'avais un discours beaucoup plus structuré et plus convaincant.  Ma recherche d'emploi était beaucoup plus dynamique grâce aux ateliers de recherche d'emploi. Des ateliers qui permettent de se fixer des objectifs temporels, d'échanger des points de vue, des idées, de trouver des solutions ensemble, avec des personnes confrontées ou ayant été confrontées à des problématiques similaires. Enfin, grâce aux services et au réseau de RH, j'ai retrouvé un travail intéressant qui répond à mes envies et compétences, très rapidement. »

Marion Leriche, anciennement chargée d'étude dans le social et coopérante pour un projet de reforestation en Equateur, est depuis fin mars 2013 Volontaire de Solidarité Internationale avec France Volontaires pour le programme de coopération décentralisée entre le Conseil General du Finistère et la province de Chiloé-Chili. « De retour de deux ans en Amérique Latine où j'ai travaillé et aussi cherché un emploi, je ne savais pas si je voulais repartir ou rester. Résonances Humanitaires m'a aidé à me poser les bonnes questions grâce à plusieurs rencontres, notamment lors d'un atelier sur la gestion du stress, mais aussi et surtout par la rencontre d'autres personnes du même milieu professionnel, dans la même situation et à l'écoute. RH m'a donc apporté un appui moral mais aussi  technique, par exemple pour l'amélioration du CV. »

Pauline Lizion, après avoir été coordinatrice urgences pour Fédération Handicap International au Niger, a trouvé un poste d’adjointe à la responsable du centre d’accueil pour demandeurs d’asile de Créteil pour France Terre d’Asile.

Maud Molloy, après une mission de 3 ans au Pakistan, a été recrutée par le CIDFF –Centre d’Informations sur le Droit des Femmes et des Familles – en tant que responsable territoriale à Lyon.

Myriam Tixier, anciennement coordinatrice administrative pour Action Contre la Faim à Haïti puis Solidarités International au Tchad, est maintenant chargée de mission, en accompagnement pour l’insertion, auprès du FLES – Fonds Local Emploi Solidarité.

Marie-Odile Traub était chargée de projet en République Dominicaine pour le Centre de Réflexion et d’Action Bono. Elle a été recrutée par notre partenaire SNCF comme cadre dans les ressources humaines en région parisienne.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer