Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 25 février 2016 - 13:28 - Mise à jour le 1 mars 2016 - 17:03
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[IMMOBILIER] Le Bon Coin : une campagne dénonce la maltraitance des enfants

Les internautes qui souhaitaient acheter des meubles dans la région parisienne ces derniers jours n’ont pu échapper à la campagne inédite lancée par Enfance Majuscule sur LeBoncoin. Le collectif a en effet choisi de publier de fausses annonces sur le site de petites annonces afin de toucher un public large sur Internet. Une initiative originale et efficace !

[IMMOBILIER] Le Bon Coin : une campagne dénonce la maltraitance des enfants

La semaine dernière, l’association Enfance Majuscule a lancé une campagne de grande ampleur sur LeBoncoin en publiant de fausses annonces, dans lesquelles des enfants tentent de se cacher pour échapper à la violence. L'association a agi en collaboration avec le site qui n'a pas hésité à héberger cette campagne contre la maltraitance des enfants.

Lorsque l’internaute clique sur une annonce pour un meuble qui se présente de façon classique avec un titre «Armoire double porte en très bon état» , un prix et un code postal, il a en réalité affaire à la nouvelle campagne de sensibilisation réalisée par l’association Enfance Majuscule. Car, derrière ces annonces, en apparence réelles, se cachent des messages de prévention. Après les photos classiques de la pièce à vendre, apparaissent en effet des photos plus explicites où l’on découvre un enfant caché derrière une armoire, une main qui agrippe un rideau, un bambin dissimulé sous un lit. Des messages apparaissent sur ces images indiquant : " Quand sa maman rentre, Lydia file se cacher. Mais ce n'est pas pour jouer " ou encore " Quand son papa rentre, Alexandre file se cacher, mais ce n'est pas pour jouer - au moindre doute, contactez le 119 ".

La dernière photo incite les victimes ou leurs proches à composer le 119, numéro national dédié à la prévention et à la protection des enfants en danger.

" Le support des petites annonces a été choisi pour interpeller les Français dans leur quotidien et rendre visible l'invisible " a précisé l’association Enfance Majuscule dans un communiqué. Cette opération permet en effet de toucher un public large de tous âges et tous horizons.

 

Cliquez ici ou pour découvrir des exemples des quinze annonces diffusées par Enfance majuscule.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer