Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 4 septembre 2013 - 17:34 - Mise à jour le 11 février 2015 - 13:19
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Fastroad : l’entreprise sociale et solidaire qui séduit les grands groupes

Fastroad est une entreprise de transports d'urgence ayant la particularité de n'employer quasiment que des chauffeurs handicapés et de séduire les grands groupes : Capgemini, Airbus, BNP Paribas, Pernod, Point P sont clients.

Fastroad : l’entreprise sociale et solidaire qui séduit les grands groupes

Sur les 47 salariés de Fastroad, la quasi totalité est en situation de handicap. C’est le cas de tous les chauffeurs embauchés depuis la création de la société en 2010. Une première dans le secteur des transports en France. Pour devenir une « entreprise adaptée », la PME francilienne a d’abord eu besoin d’un agrément spécial de l’administration. Ce qui a compliqué le processus de création: deux ans de préparation ont été nécessaire pour présenter un projet cohérent. Cet agrément s’obtient auprès de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE). Laquelle va vérifier notamment que les salariés bénéficient d’un accompagnement professionnel et social adapté à leur situation de travailleur handicapé (formation du personnel, adaptation du poste de travail à la pathologie…).

Le contrôle de l’Etat suit l’entreprise dans son développement géographique. En tant que structure employant en majorité des handicapés, Fastroad est obligée de créer une entité juridique en demandant un nouvel agrément auprès de la Direccte compétente à chaque fois qu’elle veut ouvrir des bureaux dans une autre région. Cela a été le cas à Toulouse et à Mulhouse l’an passé. Elle devra aussi le faire à Nantes et à Marseille, deux villes où elle envisage de s’implanter prochainement.

Ce ne sont pas les seules contraintes. Pour Manuel Bonnet, l’un des trois fondateurs, employer des handicapés implique des coûts supplémentaires. « Malgré la taille modeste de l’entreprise, nous avons créé un poste de responsable RH », précise-t-il. Au-delà de ses fonctions habituelles, ce manager anticipe le planning d’activité en fonction des capacités physiques des salariés. Selon Manuel Bonnet, la productivité du personnel est d’environ 15% inférieure à celle d’une équipe valide. En raison de leur handicap, les chauffeurs font l’objet de contrôles médicaux plus fréquents et sont parfois plus sensibles à la fatigue que la moyenne.

Malgré ces freins, la PME de Montreuil fournit à une vingtaine de groupes (Capgemini, Airbus, BNP Paribas, Pernod, Point P…) des prestations de transport de marchandises ou de voyageurs. « L’engouement de ces grands comptes récompense notre fiabilité et la qualité des services », juge Manuel Bonnet. Tout en reconnaissant que la possibilité pour le client de réduire sa contribution à l’Agefiph (le fonds chargés de gérer les pénalités versées par les employeurs n’atteignant pas le quota de 6% de travailleurs handicapés) pèse aussi lourd dans la balance. En sous-traitant une partie de sa logistique à une structure d’insertion telle que Fastroad, il est possible de diminuer sa cotisation Agefiph jusqu’à 50% de celle-ci. Pas négligeable au moment où les grands groupes traquent la moindre piste de réduction de coûts.

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer