Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 12 mai 2016 - 11:09 - Mise à jour le 24 mai 2016 - 15:02
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[D'AILLEURS] L'appel aux dons d'une ONG musulmane fait polémique au Royaume-Uni

Le 23 mai, la principale association caritative musulmane britannique lancera un appel aux dons au moyen d'affichage sur les flancs des bus. Une mesure qui ne semble pas faire l'unanimité. « Subhan Allah » se traduisant par « Gloire à Dieu » en arabe est le message qui figurera sur les affichages qu'arboreront 640 bus du Royaume-Uni. Une opération lancée par Islamic Relief, une association caritative musulmane, qui de son nom se veut de « soulager » les maux de ce monde que sont la faim, l'illettrisme ou encore les maladies. 

[D'AILLEURS] L'appel aux dons d'une ONG musulmane fait polémique au Royaume-Uni

Islamic Relief décide de lancer un appel au dons à deux semaines du début du Ramadan. Un choix stratégique pour encourager les dons d'une part et de faire évoluer les mentalités sur la signification de cet événement pour la communauté musulmane d'autre part. Le Ramadan est un mois spécial, un mois de jeûne, sous le signe du recueillement spirituel, et notamment du dons de soi vis-à-vis des plus démunis. Le Ramadan se révèle être une période propice à la générosité de la communauté musulmane. En effet, d'après des estimations réalisées par Imram Madden, dirigeant d'Islam Relief les musulmans britanniques seraient des donateurs particulièrement généreux. Des dons qui s'élèveraient à 100 millions de livres sterling (126 millions d'euros) versés aux ONG caritatives durant la seule période du Ramadan. Ces chiffres s'expliquent par le fait que c'est durant cette période que les musulmans choisissent de satisfaire le zakat, une aumône traditionnelle, pilier des fondements de l'islam. Islamic Relief espère à travers cet appel aux dons renforcer les actions menées dans 33 pays à travers le monde. Imram Madden défend la légitimité de cette campagne publicitaire. Selon lui, elle est le moyen de célébrer mais surtout remercier pour les progrès déjà réalisés dans la lutte contre la pauvreté et voir le Ramadan comme l'opportunité de poursuivre le soutien apporté, un soutien fort et impactant pour les populations en besoin.

L'initiative ne semble pas recueillir l'accord de tous. Une polémique est étroitement corrélée à la récente élection du maire de Londres Sadiq Khan dont la confession religieuse est musulmane. La capitale britannique compterait 3 millions de musulmans selon le Daily Mail. Les associations chrétiennes protestent et pointent du doigt le manque d'équité. Elles estiment ne pas avoir bénéficier d'une bienveillance équivoque, il y'a quelques mois de cela. A la suite d'une demande qui était de diffuser dans les cinémas londoniens, une vidéo de 1 minute de l'archevêque de Canterburry. Une demande qui fut refusée, sous le motif de crainte de heurter la sensibilité de certains spectateurs. Cependant avec l'arrivée du nouveau maire de la ville, la communauté chrétienne espère retrouver foi en une équité, où les associations religieuses pourraient s'exprimer davantage. Comme le mentionne BFM TV, Simon Calvert, membre du Christian Institute, espère que ces réclames mentionnant Allah donnent le "signal du commencement d’une nouvelle ère où la foi chrétienne pourra s’exprimer davantage, elle qui semble être devenue persona non grata."

 

Source

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer