Aller au contenu principal
Par FONDATION DE LA 2ème CHANCE - Publié le 20 juillet 2016 - 15:45 - Mise à jour le 25 juillet 2016 - 17:35
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Baker Tilly France soutient la Fondation de la 2ème Chance, ... et vous ?

Baker Tilly France est, depuis plus de 40 ans, un réseau de cabinets indépendants d’audit, d’expertise comptable et de conseil, membre du 8ème réseau mondial, présent dans 140 pays et avec plus de 80 bureaux sur l’hexagone et dans les pays francophones d’Afrique. De par son choix d’organisation résolument fédéraliste, les valeurs sont partagées et non contraintes et l’engagement de chacun est renforcé. Ses associés et collaborateurs se définissent eux-mêmes comme des entrepreneurs qui comprennent et parlent à l’oreille des nombreux entrepreneurs clients, de la petite entreprise aux plus grands groupes français et étrangers. Tous s’impliquent auprès des dirigeants au quotidien, sur le terrain. Ils connaissent le cœur de métier de leurs clients, leurs préoccupations, leurs objectifs. Ce qu’ils aiment, c’est s’imprégner de l’histoire, des préoccupations des équipes, accompagner le dirigeant et ses entreprises dans les moments difficiles comme dans les nouveaux projets… pour vivre « autrement» et avec passion la relation professionnelle. Leur signe distinctif va bien au-delà de la simple technique qu’ils utilisent au quotidien. Il est décrit dans leur slogan: "Ce qui compte le plus pour nous, ce sont les Hommes et leurs projets", l’inscrivant également dans la démarche de la Fondation de la 2ème Chance : donner un coup de pouce pour une deuxième chance à ceux qui ont envie d’entreprendre malgré tout, avec des sites-relais à Paris, Amiens et Ajaccio.

Baker Tilly France soutient la Fondation de la 2ème Chance, ... et vous ?

Pascal Ferron, Vice-président BAKER TILLY France et Président FIMECOR Baker Tilly, s’exprime sur ce partenariat.

Comment est né ce rapprochement et quelles en sont les motivations? Nous sommes partenaires de la Fondation de la 2ème Chance depuis 9 ans. À l’époque, Michel Giraud avait recruté Hervé de Robien, un ami qui avait une activité dans nos locaux à Paris 17ème, comme instructeur de dossier pour la Fondation.

De cette rencontre enthousiasmante et dont je garde toujours un excellent souvenir, les deux nous ayant déjà quitté précocement, a débuté notre partenariat et la création du site-relais parisien pour la reprise et la création d’entreprise.

L’une des choses qui m’a tout de suite séduit, nous n’en restons pas moins financiers, est que 100% des dons et contributions de partenaires sont utilisés pour les coups de pouce, les frais fixes étant intégralement supportés par le Groupe Bolloré.

Nous accompagnons au quotidien des entrepreneurs dans leur parcours. La plupart du temps, celui-ci commence par une première création, nécessairement encore petite, ou au stade de la seule idée à concrétiser. Nous accompagnons également en permanence plusieurs dizaines de repreneurs d’entreprises par an, dont une large majorité de " primo-repreneurs ". Ce sont généralement d’anciens cadres de grands groupes qui se lancent dans l’aventure, mais aussi des entrepreneurs chevronnés qui ne se lassent jamais de réaliser des opérations de croissance externe. Nous avons donc une bonne connaissance de ces parcours d’obstacles. Je ne connais aucun entrepreneur, dont je suis, qui n’ait pas eu, au cours de son parcours des périodes de doutes, de craintes, des moments vraiment difficiles avec un moral au ras du sol. En outre, les entrepreneurs souffrent souvent de solitude.

Or, l’une des principales caractéristiques des entrepreneurs qui réussissent c’est l’envie. L’envie de bouger, de créer, d’avancer en permanence. Nous sommes là pour les aider, les stimuler, leur faire part des risques sans leur faire peur et en leur montrant comment les éviter ou les amoindrir, les aider à anticiper les étapes futures. Notre métier en somme ! Rien ne nous rend plus heureux que de voir nos clients entrepreneurs réussir.

Pouvoir mettre ce savoir-faire, ainsi que la confiance et la réassurance que l’on peut apporter par un soutien moral, au service de personnes qui, après avoir eu un accident de parcours, ont quand même, au fond d’eux cette véritable envie d’entreprendre, était pour moi et mes collaborateurs et associés partageant cette analyse, porteur de sens important dans notre action au quotidien.

Qu’apporte ce partenariat à votre entreprise ? L’intervention auprès de la Fondation se traduit par l’organisation d’évènements dans nos bureaux, la coordination des instructions de dossiers de création et de reprise sur Paris Ile de France, l’utilisation de salles, puis le suivi. Nos collaborateurs, assistés d’autres délégués issus de milieux professionnels différents du nôtre, participent activement sur la base du volontariat aux instructions de dossiers. Notre assistante de direction, Nurgul Stevens a un rôle majeur, qu’elle prend très à cœur, de liaison, accueil et coordination. Tous en ressentent une grande fierté.

Notre entreprise est également engagée sur d’autres opérations de mécénat, comme l’organisation de vernissages afin de faire connaitre et partager des œuvres d’artistes vivants au plus grand nombre, des actions de sponsoring de manifestations ou d’équipes sportives, etc… mais je crois que l’action auprès de la Fondation de la 2ème Chance est celle qui donne le plus de sens à notre travail habituel. C’est un prolongement naturel en quelque sorte.

Comment voyez-vous l’avenir de ce partenariat et de vos relations avec la Fondation ? Il est toujours dommage que la création ou la reprise d’entreprise ne représente qu’une faible partie des dossiers à instruire. Je pense que la France est un véritable terreau à entrepreneurs, malheureusement souvent découragés avant l’heure par les lourdeurs et autres boulets qui font aussi partie de notre culture. Les graines ne demandent qu’à pousser ! La tendance est en train de changer. La réussite de certains montre l’exemple à suivre pour les autres.

Nos relations tant avec le siège que les délégués et responsables sont excellentes, conviviales tout en restant professionnelles. Je n’ai pas l’habitude d’utiliser la flagornerie, je le pense vraiment !

Un argument pour inciter d’autres entreprises à devenir partenaire de la Fondation de la 2ème Chance ? Vous et vos collaborateurs faites bien ce que vous savez faire. Donnez-lui un sens en plus. Être aux côtés des Hommes qui ont des projets, je ne connais rien de plus stimulant ni valorisant.

Pascal Ferron

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer