Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 30 septembre 2016 - 09:56 - Mise à jour le 4 octobre 2016 - 08:10
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[VENDREDI EN CHIFFRES] pro bono, les besoins des acteurs de l’ESS

En ce début d’année scolaire, Pro Bono Lab publie, après un an de recherche, le Panorama du pro bono 2016 avec Domplus, pour comprendre le développement du pro bono sur le territoire. Focus sur les besoins en compétences des associations et des organisations de l’économie sociale et solidaire (ESS).

[VENDREDI EN CHIFFRES] pro bono, les besoins des acteurs de l’ESS

Pro bono vient du latin « pro bono publico » qui signifie « pour le bien public ». Il désigne « l’engagement volontaire de ses compétences professionnelles pour le bien public » selon Pro Bono Lab. Il recouvre les pratiques de bénévolat ou de mécénat de compétences et de bénévolat d’entreprise. Mais quels sont les besoins en compétences des associations et acteurs de l’ESS ? Qu’en est-il de leur accès à l’accompagnement, au bénévolat et au mécénat de compétences ? Quelles sont les conditions de succès de l’accompagnement pro bono ?

Le pro bono, une solution utile mais peu connue

Selon l’étude*, 84% des organisations à finalité sociale ont confié avoir un « besoin en compétences auxquelles elles n’ont pas accès en interne » : l’élaboration d’une stratégie de partenariat (utile à 83%) ou de communication, un conseil en communication digitale (utile ou très utile à plus de 80%) ou encore des solutions en relations publiques sont des domaines de compétences attendus par les acteurs de l’ESS. Parmi les 118 organisations qui n’ont pas reçu de mission pro bono62% d’entre elles ne connaissaient pas cet accompagnement.  Pourtant 8 répondants sur 10 pensent que le développement du pro bono peut être utile pour leur organisation. Cependant nombre d’entre elles estime que l’accès cet accompagnement est difficile (42%). Notons que c’est souvent les petites associations ayant un petit budget qui considèrent le pro bono comme plus accessible pour les plus grosses structures. 21% des associations qui ont un budget inférieur à 10 000€ ont déjà été accompagnés pour répondre à un besoin en compétences, contre 52% pour les associations dont le budget est supérieur à 1 million d’euros. Néanmoins l’étude montre que ce sont les associations qui ont un budget compris entre 100 000€ et 250 000€ qui sont le plus demandeuses en accompagnementpro bono (64%).

Malgré un taux de satisfaction élevé (84%) pour ceux qui ont bénéficié de missions pro bono, seulement 39,3% des répondants, soit 77 organisations sur 196, ont été accompagnés pour répondre à leur besoin en compétences La principale difficulté aujourd’hui est la gestion des projets pro bono, de sa préparation à son suivie, notamment pour les associations. Elles semblent avoir des difficultés à identifier les acteurs qui pourront gérer leur projet et à mettre en place toutes les recommandations faites par les volontaires, souvent par manque de moyens.

Pro Bono Lab est un opérateur de mise en relation de demandeurs en compétences et de personnes disposant de ces compétences. Il est également un laboratoire de recherche et un fonds de dotation qui a pour vocation d’analyser les tendances actuelles du pro bono.

 

*Enquête auprès de 204 associations.

Crédit : Pro Bono Lab

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer