Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 22 novembre 2013 - 13:00 - Mise à jour le 11 février 2015 - 13:22
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Rock et humanitaire, une histoire d’amour… Et de paix !

Depuis les années 70, le monde la musique rock s’est impliqué dans de nombreuses actions caritatives. Parce-que sous leurs blousons noirs, les rockers ont aussi un cœur, Carenews vous raconte l’histoire (non exhaustive !) de cet engagement insolite.

Rock et humanitaire, une histoire d’amour… Et de paix !

Du 15 au 18 août 1969 le festival de Woodstock aux Etats-Unis rassemble plus de 450000 personnes. Et quoi de mieux que de prôner l’amour et la paix pour attirer cette génération hippie, révoltée contre la guerre du Viêt-Nam et les atrocités commise de par le monde capitaliste qu’ils rejettent. Un idéal partagé par des artistes tels que Jimmy Hendrix, The Who, Janis Joplin, Santana et bien d'autres musiciens. Paradoxalement, ce festival constutue l’apogée et bientôt le déclin de cette ère hippie. Les chocs pétroliers de 74 auront raison de l’insouciance des 30 glorieuses, et avec elles de l’esprit de Woodstock, qui, malgré quelques tentatives infructueuses, ne renaîtra jamais de ses cendres. Le 1er août 1971 un concert est organisé à New York par George Harrison (ex-guitariste des Beatles) pour le Bengladesh devant 40000 personnes. Ce concert, qui a permis de rassembler près de $250,000 pour le Bengladesh, ouvre l’ère du « rock caritatif ». D’autres artistes tels que John Lennon et sa fameuse chanson « Imagine », ou encore « Give Peace A Chance » utiliseront des textes simples et mélodies harmonieuses pour transmettre un message de paix à un monde qui se cherche encore.

14 ans après ce « Concert For Bangladesh », est organisé le premier Live Aid simultanément à Londres et à Philadelphie le 13 juillet 1985. Ce concert estorganisé à des fins caritatives, pour lutter contre la famine en Afrique et notamment en Ethiopie. On y retrouve Queen, Elthon John, Led Zepplin, Bob Dylan ou encore U2. Plus d'un milliard et demi de personnes ont suivi ce concert retransmis dans plus de 100 pays quil fut également commercialisé en cassette, puis en DVD.  Les fonds récoltés sont toujours reversés à des fins caritatives. Le concert a permis de lever près de 300 millions de dollars.

Le 21 septembre 2001 a lieu un concert caritatif pour aider à récolter des fonds afin de venir en aide aux victimes du 11 Septembre. De nombreux musiciens tels que Bruce Springsteen, Stevie Wonder, Maria Carey, mais aussi des stars du cinéma comme Robert De Niro, Clint Eastwood, Julia Roberts et du sport (Muhammad Ali) se sont mobilisés pour cette cause qui a bouleversé le monde.

Diffusé sur l'ensemble des chaînes de télévision et de radio américaines, ce spectacle mêlant musique, témoignages et hommages a permis de collecter 150 millions de dollars.

Deux ans plus tard, pour les victimes du sida, le 46 664 Concert rassemblait au Cap, autour de Nelson Mandela (46 664 était son numéro de détenu), des grands noms du rock et de la pop, de Bono à Johnny Clegg en passant par Beyoncé Knowles.

Le tsunami en Asie a fait éclore de nombreux concerts de bienfaisance, notamment à Cardiff (pays de Galles), où a eu lieu au printemps le «plus grand concert de soutien» depuis le Live Aid, avec une vingtaine de groupes et d'artistes britanniques. Plus de 60 000 personnes ont assisté à ce show qui a permis de récolter plus de 2 millions de dollars.

En France, on connaît le rock humanitaire à travers des évènements annuels tels que les Solidays, oou encore les concerts pour les Restos du Cœur. Les Solidays ont pour but de soutenir les malades du VIH/Sida, et organisent chaque année un grand festival sur les berges de la Seine.

Depuis les années 70 jusqu'à nos jours les chansons et les concerts de groupes de Rock sur fond d'engagement politique et humanitaire se sont donc multipliés, récoltant de plus en plus de fonds et de médiatisation pour lutter contre les injustices et les problèmes de notre planète.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer