Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 17 février 2017 - 16:09 - Mise à jour le 3 mars 2017 - 14:01
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Quatre nouveaux projets pour lutter contre les déserts médicaux

Suite à l’appel à projet qui avait mobilisé plus de 150 initiatives, la fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement rend public le choix de 18 projets en faveur de l’accès aux soins dans les déserts médicaux. En tout, 400 000 euros seront déversés aux différents projets, censés innover en matière de santé pour le plus grand nombre.

Quatre nouveaux projets pour lutter contre les déserts médicaux

La santé pour tous et partout

L’idée qui guide la Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement est de permettre à tout un chacun de vivre et vieillir en bonne santé. Pour cela, des idées nouvelles sont nécessaires, d’où l’appel à projets du 12 octobre au 30 novembre 2016. Des projets relevant de la e-santé, du soin mobile ou encore de la médiation médicale ont été relevés, les nouvelles technologies pouvant en effet faciliter l’accès aux soins pour tous et partout. Le jury composé de représentants de la fondation CASD, de La Médicale, de la CAMCA, compagnies d’assurance du groupe Crédit Agricole, et de personnalités qualifiées s’est réuni en février 2017 afin de sélectionner 18 projets parmi les plus prometteurs.

Les quatre coups de cœur du jury

L’association Projet de Centre de Santé Communautaire Marseillais porte l’initiative qui est incluse dans son nom, dans les quartiers Nord de Marseille. Ce lieu a été imaginé par habitants et professionnels dans une démarche participative. L’offre de santé est vaste, de médecins généralistes à spécialistes, et s’accompagne d’actions de préventions dans le quartier (36 234 euros).

La mobilité solidaire du GIP Pays de Redon a été retenue elle aussi, en Ille et Vilaine dans le sud de la Bretagne. Il s’agit d’habitants qui accompagnent bénévolement des personnes fragilisées dans leurs déplacements « santé ». Un projet ingénieux puisqu’il allie maintien à domicile des personnes âgées, lutte contre l’isolement et accès aux soins (19 970 euros).

L’association de Soins et d’Aide de Mulhouse et Environs propose elle un dispositif de téléconsultation connecté et mobile. Les infirmiers/ères vont chez les patients avec une mallette connectée aux médecins (généralistes ou spécialistes) par une station vidéo. Les données médicales sont envoyées aux médecins, ce qui facilite la consultation à distance et permet au patient de rester à son domicile (39 448 euros).

Enfin, iLumens a créé la plateforme numérique d’éducation thérapeutique pour enfants asthmatiques et parents, EducAsthma. Un simulateur virtuel nommé « Eoscours » permet aux parents d’enfants asthmatiques de moins de 5 ans, dont le nombre s’élève à 40 000 selon le PMSI, de s’entraîner à la prise en charge d’une crise d’asthme. Dans le cas d’une crise sévère, ce dispositif pourra éviter le recours aux professionnels de santé, qui sont parfois trop loin du domicile (34 448 euros).

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer