Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 20 février 2017 - 09:00 - Mise à jour le 15 mars 2017 - 12:20
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Une filiale d'Emmaüs et Veolia s'unissent pour une Bretagne écolo !

Cet automne, la SARL Retrilog, filiale d'Emmaüs Action Ouest et Véolia ont inauguré le centre de déchets d'équipements électriques et électroniques : le D3E. En plus d'être un projet écologique, l'ouverture de ce centre permettra la création de nouveaux emplois, en faveur de l'un des combats majeurs d'Emmaüs : la réinsertion professionnelle.

Une filiale d'Emmaüs et Veolia s'unissent pour une Bretagne écolo !

Emmaüs Action Ouest et Retrilog viennent de fêter leur 10ans. Un anniversaire qui se fête autour d'un bel accomplissement : l'inauguration du centre D3E à Lorient. Un projet mené par Emmaüs et sa filiale en partenariat avec Veolia. C'est donc Bernard Harambillet, directeur général de France de l'activité Recyclage et Valorisation des déchets Veolia et Jean-François Maruszyczack, gérant de Retrilog qui ont ouvert les portes de ce nouveau centre.

 

Près de 81% des déchets collectés sont recyclés

 

L'opération est à but non lucratif et permettra de collecter près de 19 500 tonnes de déchets électriques et électroniques provenant du Morbihan et du Finistère chaque année, à compter du 1er mars 2017 afin de les recycler et de les dépolluer. C'est l'entreprise à but non lucratif Eco-Systèmes, en partenariat avec Veolia depuis 2008 qui se chargera de cette étape. Retrilog étant une branche d'Emmaüs, son engagement citoyen est au cœur de ses actions.

 

Écologie et insertion, avec Emmaüs, tout le monde y trouve son compte !

 

Grâce à cet esprit solidaire, s'ajoutent aux avantages écologiques du projet les avantages sociaux. Retrilog et Emmaüs militent pour l'insertion ou la réinsertion de personnes en difficultés professionnelles [ Lire le dossier Insertion de 8 pages du Carenews Journal Hiver 2016-2017] en leur offrant en plus d'un emploi, un encadrement socio-professionnel. 38 des 55 employés de l'entreprise citoyenne suivent ce parcours d'insertion. L'ouverture du centre D3E permet également la création de nouveaux postes : 10 nouveaux emplois ont déjà été créés pour la manutention du centre de collecte, puisque Retrilog est passé de 5 à 15 employés. La SARL ne compte pas s'arrêter là et a prévu d'augmenter son effectif le 1er mars 2017 en passant à 28 employés sur le site de Lorient.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer