Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 6 avril 2017 - 10:07 - Mise à jour le 28 avril 2017 - 06:59
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

L’artiste Ai Weiwei dénonce le drame de la crise des migrants

Cela fait maintenant des années que l’on entend parler de la crise des réfugiés sans vraiment réussir à prendre conscience de la situation. L’artiste chinois Ai weiwei tente néanmoins de sensibiliser le grand public à la cause des réfugiés à travers son art. Une nouvelle œuvre est maintenant exposée à Prague.

L’artiste Ai Weiwei dénonce le drame de la crise des migrants

Ai Weiwei et ses œuvres

 

L’artiste originaire de Chine Ai Weiwei est né en 1957 à Pékin. Connu dans le monde de l’art pour être indépendant et anti-conformiste, il s’est depuis quelques années particulièrement intéressé à la cause des réfugiés. Il avait déjà exprimé plusieurs fois son indignation face à leurs conditions. En 2016, il avait accroché 14 000 gilets de sauvetage à un monument berlinois leur rendre hommage. Cette année- là, il s’était également photographié sur la plage de Lesbos dans la même position qu’Alan, le petit Syrien de 3 ans qui avait trouvé la mort en tentant de fuir son pays.

 

Sa nouvelle œuvre intitulée « La loi du voyage » est exposée dans la galerie nationale de Prague. Une installation de plus de 70 mètres de long représente un canot flottant dans le vide. À son bord, plus de 250 réfugiés réalisés en plastique. Autour du bateau, des réfugiés a priori à l’eau entouré d’une simple bouée font signe aux spectateurs. En face du canot, Ai Weiwei a représenté un globe de cristal posé sur une montagne de gilets de sauvetages abîmés. Une allusion directe à la dangereuse traversée de la Méditerrannée, que tentent beaucoup de réfugiés pour fuir la guerre qui fait rage dans leurs pays.

 

Plus qu’une crise de réfugiés, une crise humanitaire

 

La France est directement concernée par la situation des réfugiés, puisqu’elle est le troisième pays européen le plus demandé par les demandeurs d’asile avec plus de 80 000 demandes de protection. En 2016, les Syriens, Soudanais et Afghans étaient les principales nationalités qui demandaient à bénéficier de la protection de la France. Le Gouvernement français s’était alors engagé à accueillir plus de 30 500 réfugiés d’ici la fin 2017. Un pari qui sera difficile à tenir, puisqu’en septembre dernier, le journal Le Monde n’avait compté que 10 000 réfugiés accueillis soit 1,51 réfugié pour 10 000 habitants. Un chiffre d’autant plus dérisoire quand on le compare à celui de l’Allemagne (74 réfugiés pour 10 000 habitants) ou encore de la Turquie (360 pour 10 000 habitants).

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer