Aller au contenu principal
Par Tournesol, Artistes à l'Hôpital - Publié le 18 février 2014 - 14:05 - Mise à jour le 11 février 2015 - 13:24
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Tournesol et le cirque contemporain : Du festival à la résidence de création

Amener le cirque contemporain à l’hôpital, interroger sa capacité à s’adapter aux contraintes de cet environnement, et stimuler les publics hospitalisés par l’originalité et l’excellente des projets, tels sont les nouveaux défis que Tournesol, Artistes à l’Hôpital, s’est lancés en 2011. Aujourd’hui, l’association inaugure la 2e édition de ce programme artistique, avec la résidence de création de Jeanne Mordoj. Une aventure rigoureuse dont nous explicitons ici les enjeux…

Tournesol et le cirque contemporain : Du festival à la résidence de création

 

Retour sur le 1er Festival de Cirque Contemporain à l’Hôpital

 

L’aventure circassienne de Tournesol, Artistes à l’hôpital, a débuté en 2010. La rencontre avec Charles Vairet, directeur de production spécialisé dans le cirque contemporain, fut un tournant pour la saison artistique de l’association. La collaboration avec ce fin connaisseur de compagnies éclectiques a permis à Tournesol, Artistes à l’Hôpital, de s’ouvrir à cette discipline riche et surprenante… Sous la forme d’un festival, tout d’abord, à l’automne 2011 : cinq semaines durant, quatre compagnies de renommée internationale (Ensemble L’Echelle, Cie O Ultimo Momento, Cridacompagny et Cie Caktus), se sont produites dans trois hôpitaux partenaires de l’association (le CH Théophile Roussel à Montesson, l’EPSM d’Anthony et l’hôpital Rothschild AP-HP), sous la forme de représentations (dont une Première), de rencontres et d’ateliers. Un succès, puisque plus de 350 spectateurs ont profité de cet itinéraire artistique.

Ce 1er Festival de Cirque Contemporain à l’Hôpital est le fruit d’une réflexion commune qui confère au projet une cohérence et une intention solides. Charles Vairet le définit en ces termes :

« Un projet de programmation de spectacles, avec sa propre cohérence artistique, afin de proposer au public constitué des patients et personnels des hôpitaux, des spectacles qu’ils auraient pu voir dans un autre cadre. Mais justement, c’est parce qu’ils ne peuvent se déplacer, que les spectacles viennent à eux »

Derrière ce discours point une véritable démarche à l’encontre des publics hospitalisés :

« Vis-à-vis des publics que constituent les patients, il s’agit de récréer dans cet endroit qu’ils n’ont pas choisi les conditions d’accueil les plus proches possibles de celles d’une salle de théâtre. (…) Je trouvais ça valorisant pour tout le monde de considérer que les personnes hospitalisées ont beau être malades, ce sont avant tout des gens »

 

Valoriser les publics: Un double enjeu artistique et technique

 

Disponible sur notre site internet

 

Organiser la résidence de création de Jeanne Mordoj à l'hôpital Rothschild AP-HP

 

Disponible sur notre site internet

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer