Aller au contenu principal
Par ADÉMA association pour le management associatif - Publié le 25 avril 2017 - 09:39 - Mise à jour le 25 avril 2017 - 09:45
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Des coups de com au coup de cœur dans le secteur associatif

Il est de bon ton aujourd’hui de traiter avec mépris et que l’on qualifie de « coup de com » les messages qui sont envoyés par les hommes politiques et les entreprises. Ce comportement s’étend depuis peu au monde des associations. Cela manifeste une grave incompréhension du rôle que joue la communication.

La communication a pour mission de faire passer le discours que délivre une association du domaine de la froideur du rationnel à la chaleur de l’émotion.

Les exemples de ce phénomène sont nombreux et parfaitement reçus. Faut-il parler de centres d’aide aux plus démunis ou des « Restos du Cœur » ? Faut-il parler du dispositif de lutte contre les maladies génétiques et les maladies rares ou du « Téléthon » ? Faut-il parler de lutte contre le VIH ou du « Sidaction » ?

Ces exemples témoignent de la force du message émotionnel. Alors ne parlons plus de « coups de com » mais de communication au sens noble du terme.

Jean Lambert, président de l’Adéma

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer