Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 30 mai 2017 - 09:50 - Mise à jour le 31 mai 2017 - 14:05
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Le canular de Cyril Hanouna jugé homophobe : les assos ripostent

Cyril Hanouna est célèbre pour ses provocations régulières et controversées. Cette fois, il semblerait que le présentateur soit allé trop loin en piégeant de jeunes homosexuels après avoir posté une annonce factice dans un site de rencontre gay. Annonce aujourd’hui retirée face aux multiples plaintes des associations et des internautes, outrés par ce canular jugé homophobe.



Le canular de Cyril Hanouna jugé homophobe : les assos ripostent

Cyril Hanouna piège de jeunes homosexuels au cours de son émission Touche Pas à Mon Poste

L’émission « TPMP ! RADIO BABA » a été diffusée ce jeudi 18 mai 2017 sur C8. Cyril Hanouna, son présentateur, a piégé de jeunes homosexuels en postant une annonce sur un site de rencontre gay. Il a donc pris les appels des intéressés directement sur son plateau, exposant les propos de ses interlocuteurs à des millions de téléspectateurs, sans qu’ils le sachent. La blague aurait pu s’arrêter là, mais le présentateur a en plus choisi d’« imiter» un homosexuel en adoptant une attitude maniérée et une voix efféminée, moquant ouvertement la communauté homosexuelle et véhiculant, du même temps, des préjugés caricaturaux.

 

Pour les associations, il ne s’agit pas d’une blague, mais d’un délit

Pour les associations qui luttent contre l’homophobie, il ne s’agit pas seulement d’une blague de mauvais goût. Ce que Cyril Hanouna a présenté comme un canular a exposé les jeunes hommes piégés à des menaces, à la peur d’être reconnus par leur entourage… Romain, un bénévole de l’association Le Refuge, a confié à l’Express qu’un des jeunes piégés a reçu des menaces après avoir été reconnu par ses proches. Le fondateur de l’association Nicolas Noguier a également reporté au journal qu’un autre jeune homme était « dans un état épouvantable » après avoir été piégé par le présentateur.

Si les fans tentent de soutenir Cyril Hanouna, notamment grâce au hashtag #jesuishanouna, les internautes ont réagi face à l’humiliation que le présentateur a fait subir à ses victimes. Plus de 30 000 personnes ont saisi le CSA (Conseil Supérieur d’Audiovisuel), dont la présidente de l’association le Refuge. SOS homophobie a aussi réagi le jour même : « Faire rire en humiliant et en dégradant n’est pas digne d’un personnage public qui prétend combattre les discriminations. Chaque jour, SOS homophobie essaie de déconstruire les préjugés et les clichés dont sont victimes les personnes LGBTI et n’entend pas que l’on puisse les utiliser pour humilier en direct des hommes gays ou bi. » Le présentateur s’est excusé en dénonçant un « acharnement médiatique ». En attendant, sous la pression du bad buzz, les marques comme Orange, Chanel ou Bosch ont cessé de programmer leurs publicités pendant les heures de diffusion de Touche Pas à Mon Poste, privant la chaîne de 40% de ses recettes publicitaires.

 

La twittosphère condamne Hanouna

SOS homophobie‏Compte certifié @SOShomophobie : Le président de SOS homophobie interpelle #TPMP: "Le problème, c'est que vous incitez les gens à être homophobe"

RMC‏Compte certifié @RMCinfo : "Le sketch de Cyril Hanouna est d’une homophobie crasse"

LCI‏Compte certifié @LCITPMP : suite à son canular homophobe, la maison Chanel ne fera plus de pub chez Hanouna http://dlvr.it/PCbvzj 

 

Des éléments à la décharge d’Hanouna : les informations du Refuge mises en doute

Afin de démêler l’affrontement entre le monde associatif et Hanouna, un travail d’enquête a rapidement été mené. Plusieurs médias, dont Le Parisien, ont mis en doute les témoignages du Refuge, soulignant la crédibilité de l’association déjà mise en cause dans des précédentes affaires et l’incohérence des propos tenus par ses responsables dans le cadre de ce canular. Si cette version est avérée, le présentateur de TPMP pourrait revendiquer des éléments à sa décharge. Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes, s’est néanmoins exprimée en faveur de l’association, lui faisant « pleinement confiance par principe », tout en sollicitant un entretien avec Cyril Hanouna en vue d’ouvrir le dialogue autour des problématiques de discriminations et d’homophobie.

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer