[SÉNIORS] Monsieur Aristide va lancer un réseau social pour les séniors

[SÉNIORS] Monsieur Aristide va lancer un réseau social pour les séniors
Monsieur Aristide va lancer un réseau social pour les séniors afin de lutter contre l’isolement des personnes âgées. Gagnante de plusieurs prix en 2016, la jeune start-up promet de nouveaux services, mieux adaptés au troisième âge.


Un projet plébiscité

Partant du constat qu’en France près de 3,5 millions des séniors sont isolés, Arnaud Dabard décide de lancer Monsieur Aristide. Il envisage la création d’un réseau social, capable de mettre à distance la solitude de nos ainés, avec pour mots d’ordre « construire aujourd’hui la société dans laquelle nous aimerions vieillir demain. » Très vite, le projet obtient de nombreux soutiens : la Ruche l’héberge dans son incubateur, Pepite CréaJ-IDF apporte sa confiance… Une dynamique concrétisée par l’obtention de deux prix à la fin de l’année 2016 : le prix Moovjee « Engagement Citoyen » et le Prix Gabriel Live for Good « Entrepreneuriat Social et Solidaire », dont le jury est notamment présidé par Jacques Attali. Monsieur Aristide poursuit d’ailleurs sur la lancée puisqu’il est actuellement finaliste du concours Aviva, avec près de 5400 votes. 

 

Monsieur Aristide : entre réseau social et conciergerie

Pour la jeune start-up, l’ambition est double : créer un « réseau social adapté aux séniors et personnes en situation de handicap leur permettant de partager des photos, des vidéos, des textes et de passer des appels afin de sortir de l’isolement et de rapprocher ceux que la vie a éloignés » mais aussi assurer un service de conciergerie via ce même réseau proposant « des prestations de qualité (livraison de repas gourmets, d’un bouquet de fleurs, de chocolat, pressing, tailleur, cordonnier, organisation de sorties culturelles, de déplacements en France ou à l’étranger, dame de compagnie, entretien du domicile, services santé & beauté, etc.), adaptées aux attentes et aux besoins des séniors et personnes en situation de handicap afin de maintenir leur qualité de vie. » À l’heure où nous écrivons, le réseau social n’est pas encore en ligne. Il devrait l’être dans les prochains mois, après avoir recueilli une base d’intéressés professionnels et particuliers. 

 

Une entreprise solidaire 

À long terme, Monsieur Aristide entend se développer grâce à un business model fondé sur un abonnement gratuit pour les particuliers et payants pour les professionnels (maisons de retraites, centres d’accueil). Elle souhaite aussi récupérer une commission sur les services vendus via sa Conciergerie. Toutefois, elle revendique une logique émancipée du seul profit et s’engage à reverser 20 % de ses bénéfices aux associations qui luttent contre le cancer et la maladie d’Alzheimer. 

, , , ,
L'Auteur vous propose aussi