J'enseigne aux enfants malades

J'enseigne aux enfants malades
Aline est professeure de sciences et de mathématiques pour les jeunes patients du CHUV. Empathie et réactivité guident son travail au quotidien.


«L’école à l’hôpital? Qu’est-ce que c’est?» me demande-t-on souvent. Il s’agit en fait de donner des cours dans l’enceinte hospitalière pour les jeunes malades. Lorsque j’ai commencé au CHUV, je ne savais pas vraiment dans quoi je m’embarquais. Pourtant, avec déjà une trentaine d’années d’expérience, je connaissais mon métier. J’ai toujours enseigné les sciences et les maths à des élèves de 10 à 16 ans. A l’hôpital, l’école est ouverte aux patients en âge de scolarité, quelle que soit la durée de leur hospitalisation. Nous devons nous adapter à leurs besoins en termes d’apprentissage, car l’absence scolaire peut avoir de lourdes conséquences. Des études montrent que décrochages ou redoublements surviennent après trois semaines de déscolarisation déjà. Fort de ce constat, le Département vaudois de l’instruction publique et le CHUV ont mis en place en 2009 l’Ecole à l’Hôpital.

Retrouvez l'article en intégralité ici.

, , , , ,