Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Ka'fêtine de l'association Ka'fête ô mômes : la cantine dont ils sont les héros!

Ka'fêtine de l'association Ka'fête ô mômes : la cantine dont ils sont les héros!
C'est une cantine un peu particulière : les enfants mettent eux-mêmes la table et vont se servir en cuisine. Les petits pois ont été écossés, les haricots équeutés ou les carottes pelées sur place : tout est fait maison, à partir de produits bio, locaux ou de saison. Nous sommes à Lyon, dans le quartier de la Croix-Rousse, au sein de la Ka'fêtine.


 

Les Fondations d'Auchan Retail France font cause commune pour promouvoir la bonne alimentation auprès des enfants et des adolescents. Tous les 15 jours, elles vous présentent une initiative étonnante, gourmande ou innovante. Aujourd'hui, rendez-vous avec la Ka'fêtine, un espace participatif où l'on mange "comme à la maison".

 

L'association Ka'fête ô mômes, qui fête cette année ses huit ans, a créé ce lieu en 2012 afin de proposer un espace de restauration alternatif aux élèves des écoles élémentaires du quartier. Deux chefs, dont l'une est diététicienne, cuisinent quotidiennement 25 repas... pour un tarif identique à celui de la cantine scolaire. "Nous faisons un roulement, pour que tous puissent en profiter : chaque enfant vient déjeuner ici une fois par semaine," explique la directrice de l'association, Carine Martin-Maurer.

 

Équilibre et anti-gaspi

 

Non contente de les régaler, l'équipe sensibilise les enfants au goût, à l'équilibre alimentaire et à l'anti-gaspi : "Avant chaque repas, ils doivent placer les aliments sur la pyramide alimentaire [qui représente les produits par groupes d'aliments et quantité quotidienne à consommer, ndlr]. Ensuite, chacun choisit la quantité qu'il pense manger et s'engage à finir son assiette... L'évolution est flagrante au fil de l'année !"

 

L'idée est aussi d'offrir une vraie pause, en dehors de l'école, dans un lieu calme où livres et jeux de société sont mis à l'honneur. Après le déjeuner, tout le monde retourne en classe en pédibus, avec un animateur et un parent bénévole. "Les enseignants nous disent qu'après la K'fêtine, ils voient la différence, constate fièrement Carine Martin-Maurer. Les enfants sont plus concentrés, plus détendus."

 

"Vivre, faire ensemble"

 

Ka'fête ô mômes n'accompagne pas les enfants que pour le déjeuner : forte de ses 7 salariés et près de 150 bénévoles, elle leur propose également des activités périscolaires, dès le plus jeune âge. Des animations sont organisées pour toute la famille - parents, grands-parents, nounous, avec un accent sur l'intergénérationnel - et des ateliers de parentalité sont au programme... le maître mot étant toujours : "Mettre en pratique les valeurs de vivre ensemble et de faire ensemble", explique Carine Martin-Maurer.

 

"Tout le monde est amené à s'approprier le projet, à l'enrichir, complète-t-elle. Nous ne sommes pas un lieu de consommation, mais de participation." Les quelque 600 familles adhérentes peuvent donc mettre la main à la pâte... De quoi faire ensemble une bonne tambouille, qui plaise aux petits comme aux grands.

 

Pour en savoir plus : www.kafeteomomes.fr

, , , , , ,