Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 29 septembre 2017 - 11:55 - Mise à jour le 29 septembre 2017 - 12:24
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Votez pour le budget participatif de la ville de Paris jusqu’au 1er octobre !

La municipalité en a fait le pari : les Parisiens et Parisiennes connaissant bien leur ville. C’est pourquoi les clés du budget leur sont données depuis 2014 via le système du budget participatif. Le système de prise de décision collaborative devient un mode de gouvernance moderne très prisé par les autorités.

Qu’est-ce que le budget participatif ?

 

Le Budget Participatif de Paris permet aux Parisiens et Parisiennes de proposer des projets pour leur ville (janvier et février) ainsi que de voter (septembre) pour les projets qu’ils estiment les meilleurs pour le bien commun. Les projets lauréats seront ensuite réalisés par les services de la Ville de Paris. Il s’agit de projets ayant vocation à améliorer le cadre de vie, la prévention et la sécurité, les transports et la mobilité. Certains ont trait à l’éducation, à la culture, d’autres au sport et à la jeunesse ou encore, bien sûr, à l’environnement ou au numérique. Tous s’insèrent dans le cadre de la solidarité et de la cohésion sociale. Parmi les projets : la création d’un lieu intergénérationnel dans le 3e arrondissement ou d’arbres aux livres pour tous dans le 18e. Beaucoup de projets sont des rénovations ou des embellissements de rues, de carrefours, de jardins publics, de parcs pour enfants, de piscines, de théâtres, de ponts, de places et témoignent d’un véritable besoin de rendre le paysage urbain et la vie en ville plus agréables. Enfin, beaucoup de projets plus généraux portent des noms affublés d’un hashtag qui témoignent d’une envie d’inclure et d’impliquer tout le monde : #MusiquePourTous, #VillePlusPropre, #AirInfos, #CitoyensPlusMobiles, #SportExperiences, #LumièreAntiGaspi…

 

 

Une volonté de lutter contre les inégalités et de rapprocher les citoyens des gouvernants

 

5 % du budget de la capitale (près de 500 millions d’euros) sont consacrés à des projets portés par les habitants eux-mêmes pour la période 2014-2020. En 2017, 100 millions d’euros sont débloqués, dont 10 millions réservés aux écoles et 30 millions consacrés aux projets des quartiers populaires, prouvant ainsi que cette volonté de participation au budget reflète également la volonté de lutter contre les inégalités sociales. Cette opération permet aussi de rapprocher les citoyens et les citoyennes des décisions venues « d’en haut » en les faisant acteurs et actrices de leur vie quotidienne.

 

 

Quelques exemples concrets d’initiatives

 

Parmi les projets du tout Paris que la rédaction a remarqués se trouvent notamment #SuperBalades, dont l’idée est d’enrichir les possibilités de promenades à Paris en proposant des circuits balisés, avec des panneaux multilingues et sur des thématiques d’ordinaire invisibilisées (femmes remarquables, par exemple). #ObjectifJeunes, pour sa part, prévoit d’aller à la rencontre des moins de 25 ans sur leur lieu de vie dans les quartiers populaires, à l’aide non pas d’un food truck mais d’un « camion de la santé », pour faire de la prévention et de l’éducation sexuelle. Autre projet utile lorsqu’on connaît un peu le niveau de modernité des établissements scolaires : #EcoledeRêve vise à effectuer des travaux de modernisation dans les bâtiments les plus désuets de la capitale. #AlimentationPourTous tente de trouver des solutions numériques pour mettre en relation les particuliers souhaitant donner de la nourriture et ceux et celles qui en ont besoin. Concernant le sport, il y en a pour tous les goûts dans le projet #MerciLesJO : skate park couvert, spots d’escalade, un boulodrome, un terrain de Beach volley, une salle de boxe… Enfin, le projet #TousRecup a interpellé notre attention, cultivant l’esprit du don en voulant construire des ressourceries de quartier, où chacun peut apporter ce qui encombre ses placards, acheter à bas prix. Concernant les projets d’arrondissement, les citoyens demandent notamment la sécurité et la verdure : un carrefour plus sûr rue des Orteaux ou encore des éco bordures rue Dalayrac.

 

 

Véritable déclaration de confiance de la part de la mairie de Paris, le budget participatif se clôture le 1er octobre, n’oubliez pas d’aller voter !

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer