Aller au contenu principal
Par Solidarité des producteurs agricoles et des filières alimentaires - Publié le 9 octobre 2017 - 08:18 - Mise à jour le 9 octobre 2017 - 08:24
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Des lycéens bretons s'activent pour SOLAAL

Dans leur cursus, les lycéens doivent effectuer un stage collectif autour du thème du développement durable. Leur professeure leur a proposé de participer à la valorisation de palettes en bois avec l’association « On n’est pas que des cageots », qui leur a appris à réaliser des objets utiles à partir de palettes.

Des lycéens bretons s'activent pour SOLAAL

L’idée est partie de Brigitte Bolzec, enseignante de zootechnie et responsable de la filière Bac professionnel du lycée agricole de Kerlebost près de Pontivy en Bretagne, qui a réussi à allier enseignement, travaux pratiques, économie circulaire, solidarité, tout en suscitant l’enthousiasme de ses élèves.

Dans leur cursus, les lycéens doivent effectuer un stage collectif autour du thème du développement durable. Leur professeure leur a proposé de participer à la valorisation de palettes en bois avec l’association « On n’est pas que des cageots », qui leur a appris à réaliser des objets utiles à partir de palettes.

L’opération nécessitait un soutien financier pour l’achat d’outils et le projet a été présenté dans le cadre des Trophées de la vie locale, organisé par le Crédit agricole. Le dossier a été lauréat du concours local et est arrivé en troisième position du concours départemental.

Les 17 lycéens concernés ont alors souhaité réaliser des bancs ainsi qu’une table basse, pour leur lycée, mais aussi des objets plus petits comme des étagères, des porte-crayons, des bougeoirs, qui ont fait l’objet d’une vente, lors des journées portes ouvertes du lycée. C’est le produit de cette vente qui a été donné à SOLAAL, dans le cadre de la Journée nationale du don agricole. Pour Brigitte Bolzec, « SOLAAL correspondait à ce que nous cherchions : une association passerelle entre l’agriculture et les personnes les plus démunies. Un second groupe de lycéens se mobilisera en 2018, sous le même schéma ».

SOLAAL est très fière d’avoir bénéficié d’autant d’attentions et remercie toutes les parties prenantes qui ont permis la réalisation de ce beau projet, et en particulier les lycéens. Une preuve que « la valeur n’attend point le nombre des années ».

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer