Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 8 avril 2014 - 10:01 - Mise à jour le 24 novembre 2015 - 16:05
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Dis Flavie : mécénat et abondement, quel rapport?

D’origine restreint à l’entreprise et aux avantages sociaux pour ses collaborateurs, l’abondement est aujourd’hui ancré dans le secteur non-lucratif comme levier reconnu du mécénat et de la levée de fonds.

Dis Flavie : mécénat et abondement, quel rapport?

On peut partir d’une définition classique et efficace :« Versement complémentaire effectué par une entreprise à un organisme, dans le cadre d'un plan d'épargne d'entreprise ou de l'actionnariat des salariés. » (Larousse). Cependant, l’abondement sort désormais du cadre de l’entreprise seul pour toucher le don des particuliers en général.

Concrètement, une entreprise enchérit sur le don fait par un particulier et peut, selon son budget et sa stratégie de mécénat, entre autres, doubler le don, ajouter 10 euros ou verser un pourcentage supplémentaire. Les dons des particuliers comme ceux de l’entreprise sont soumis aux mêmes avantages fiscaux que ceux issus d’un mécénat « classique ».

Ce concept est à la base de la plateforme Carenews qui facilite l'accès au mécénat pour les entreprises en proposant des opérations d'abondement. Un exemple extrêmement parlant est à l’œuvre actuellement au profit du Salon Des Solidarités. Raptim Travel est spécialiste des voyages pour les ONG et les associations. Soutenir le Salon Des Solidarités est donc pour cette agence un mécénat cohérent qui lui permet de donner un sens supplémentaire à ses actions. Déjà partenaire de plusieurs projets associatifs, inspirés par ses collaborateurs ou par son cœur de métier, l’agence soutient le Salon par le biais de l’abondement qui promet d’être un moteur entraînant pour l’événement. Le doublement des dons par Raptim permet au Salon de communiquer sur sa récolte de fonds efficacement et de mobiliser les donateurs.

D'autres outils ont également complété leur offre avec des dispositifs d'abondement. Sur My Major Company, AXA abonde les dons et avec MicroDon les entreprises peuvent doubler le don des salariés ... 

La force de l’abondement réside dans cette chaîne triangulaire qui renforce la générosité et ses impacts. Les avantages pour le mécène sont nombreux : un budget maîtrisé, une dynamique d’incitation au don exponentielle et une relation privilégiée avec les bénéficiaires comme les individus mécènes.

Pour les individus, l’impression de don utile est renforcée par un soutien supplémentaire de l’entreprise qui. Pour les collaborateurs, l’abondement est un excellent fédérateur, et ce tout spécialement si l’initiative de la récolte de fonds est interne.

Les entreprises et les associations acquièrent quant à elles une visibilité nouvelle, les axes de communication se couplant et touchant des clients et des employés de l’entreprise comme le public des associations.

En terme d’abondement, l’innovation a également la part belle, certaines entreprises choisissent d’abonder les jours de congés de leurs employés dans le cadre du mécénat de compétences. L’abondement se surperpose alors avec d’autres techniques et croisent les chemins des différentes formes de générosité ; cette créativité et cette flexibilité prouvent qu’en terme de philanthropie, de belles choses restent encore à faire.

Flavie Deprez

Des questions sur le mécénat, le monde associatif ou la philanthropie ? Toutes les semaines retrouvez les réponses de Flavie DEPREZ :

28 ans, un parcours universitaire varié - Sciences Po Lille (administration publique), Paris-Dauphine (option politique et culture), Master’s program of Cultural and Creative Industries au King’s College à Londres ... Une expérience professionnelle multiple en fundraising (Children’s Discovery Center à Londres, Lille 3000) et en politique culturelle au sein du Secrétariat général du Ministère de la culture et de la communication (chargée de mission de valorisation du patrimoine immatériel culturel) ...  Flavie a remporté l’Oscar du Mécénat Culturel Jacques Rigaud de l’Admical en 2012 avec l’entreprise Doublet, dont elle était la responsable du mécénat. 

Experte, elle accompagne aujourd'hui en tant que consultante indépendante les différents acteurs concernés dans des partenariats de mécénat aux enjeux croisés.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer