[RÉFUGIÉS] Une association pour accompagner le parcours du combattant des exilés

[RÉFUGIÉS] Une association pour accompagner le parcours du combattant des exilés
Le parcours d'un exilé ou d'une exilée est semé d'embûches qu'on ne saurait affronter seul-e. Pourtant, c'est ce qu'il se passe pour la plupart des exilé-e-s. De ce triste constat est née, en 2001, l'association Parcours d'exil désormais présidée par Lorraine de Bouchony. 85 726 demandes d'asiles ont été faites en 2016 en France. Une association qui tente d'annuler les difficultés comme le souhaitait Louis Aragon : « certains jours, j'ai rêvé d'une gomme à effacer l'immondice humaine ».



 

Soutiens des fondations et mécénat de compétences

 

L'association Parcours d'exil est soutenue, entre autres, par la Fondation d'entreprise Total, la Fondation d'entreprise Air Liquide, la Fondation Abbé Pierre, et la Fondation de France, la Fondation Caritas France et la Fondation EDF. De plus, Welcomeurope, spécialisée dans le conseil, la formation et l'accompagnement de projets européens a poursuivi ses actions de mécénat en faveur de Parcours d'Exil.

 

Un engagement actif contre la torture par les soins médicaux et thérapeutiques

 

Tortures, excisions, mariages forcés, persécutions et traitements inhumains d'État... Les blessures des migrants ne sont pas anodines ni communes : il s'agit d'atteintes aux droits fondamentaux de l'Homme. C'est pourquoi il est nécessaire de proposer un accompagnement spécialisé. Parcours d'exil met en place des soins pour les traumatismes des demandeurs d'exils. En 2016, Parcours d'exil a pris en charge 817 victimes.

 

Actions concrètes

 

L'accueil en centre de soins (situé 12 rue de la Fontaine au roi à Paris) est inconditionnel, c'est-à-dire que la personne migrante est prise en charge quel que soit son statut (demandeur d'asile, réfugié politique, mineur isolé étranger, régularisé, autre...). Sont proposés divers services : séances de kinésithérapie, séances individuelles et collectives d'art thérapie, groupes de paroles spécifiquement dédiés aux femmes victimes d'excisions et de mariages forcés, des consultations médicales, de psychothérapie, actions spécifiques en faveur des mineurs non accompagnés, groupe Insertion pour faciliter l'insertion sociale et professionnelle, actions de formations à l'accueil de réfugiés auprès de professionnels et de bénévoles, hébergement des mineurs... L'association offre même des cours de musique, des ateliers de théâtre et des sorties culturelles.

 

 

, , , , ,