Aller au contenu principal
Par HANDICAP TRAVAIL SOLIDARITE - Publié le 16 novembre 2017 - 10:47 - Mise à jour le 16 novembre 2017 - 11:10
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Participez au challenge SoliTudiant 2018 !

Voici un challenge étudiant riche de sens s’inscrivant pleinement dans l’économie sociale et solidaire. Un challenge national et idéal pour sensibiliser les jeunes aux problématiques du handicap en entreprise, plus qu’un enjeu sociétal c’est avant tout la solidarité que nous souhaitons mettre en avant via ce concours qui permet de solliciter différents domaines de compétences étudiantes (marketing, communication, commerce, ingénierie etc.) au profit du secteur adapté /protégé.

Participez au challenge SoliTudiant 2018 !

Le challenge SoliTudiant en bref

Le challenge propose aux étudiants de réaliser une étude sur un sujet défini en partenariat avec un EA/ESAT sur l'un des domaines suivants : 

- Promouvoir les produits fabriqués en EA/ESAT, 

- Développer de nouvelles filières d'activités pour les travailleurs en situation de handicap, 

- Résoudre une problématique interne d'un EA/ESAT.

La liste des projets est à découvrir ici https://hts-france.org/les-services/solitudiant/solitudiant-liste-projets.

 

Le déroulé du challenge

- Juillet à décembre : proposition des sujets d'études par les EA/ESAT

- Septembre à janvier 2018 : inscriptions étudiantes   

- Fin avril : remise des études écrites et jurys régionaux de pré-sélection 

- 28 Juin 2018 : grande Finale à Nantes (oral) - Jury national de sélection et remise des prix aux 3 lauréats 

Les gagnants sont ensuite sélectionnés par des jurys de professionnels ; les EA/ESAT partenaires des 3 groupes lauréats reçoivent un prix allant jusqu'à 30 000€ afin de mettre en œuvre les travaux proposés par les étudiants. 

Pourquoi participer au challenge ? Les étudiants ont la parole !

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer