Aller au contenu principal
Par Groupe La Poste - Publié le 11 juin 2020 - 10:01 - Mise à jour le 11 juin 2020 - 11:12
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Agir en faveur de l’accessibilité bancaire et financière

Le Groupe La Poste, et plus particulièrement sa filiale La Banque Postale, a initié dès 2012 le club « L’initiative contre l’exclusion bancaire ». L’instance réunit l'établissement bancaire et 22 associations telles que l’ADIE ou CRESUS autour de la question de la fragilité financière, et des moyens de la réduire.

Agir en faveur de l’accessibilité bancaire et financière

Un accès pour tous aux services bancaires

Facteur essentiel de la réduction de la pauvreté et des inégalités sociales, l’inclusion financière est un sujet majeur. 

La Poste est une entreprise à vocation citoyenne profondément ancrée dans la société. Sa filiale La Banque Postale est la seule banque à laquelle a été confiée la mission de service public d’accessibilité bancaire ; elle s’exerce au travers du Livret A, qui à La banque Postale est plus qu’un simple livret d’épargne. En d’autres termes, tout le monde peut domicilier ses prestations sociales et bénéficier de retrait d’espèces dans les automates ou aux guichets des bureaux de Poste. Le livret A est bien souvent le seul dispositif dit de « pré-bancarisation » disponible en France : 1,5 millions de clients précarisés l’utilisent d’ailleurs comme tel.

En 2019, La Banque Postale accueille en outre 1,6 million de clients reconnus comme financièrement fragiles. 3,4 millions de personnes en France seraient dans cette situation en France, d’après les statistiques de l’Observatoire de l’inclusion Bancaire (OIB- rapport édité en 2018). Et il y a fort à parier que la crise sanitaire actuelle exacerbe encore davantage cette situation.

De cet engagement au quotidien est née une action en faveur de la co-construction avec les acteurs associatifs experts de cette problématique : le Club Initiative Contre l’Exclusion Bancaire.

Faire appel à l’expertise du secteur associatif pour développer de nouvelles pratiques d’inclusion  

L’Initiative dénombre pas moins de 22 membres, tous engagés pour agir contre l’exclusion bancaire et financière. Créé en 2012, il regroupe autour de La Banque Postale des associations et organismes publics reconnus pour leur action auprès des populations en situation de précarité financière. ATD Quart-Monde, la Croix-Rouge française, Emmaüs Habitat, les Restos du Cœur, le Secours Populaire, l’Union nationale des Centres Communaux d’Action Sociale, l’Union nationale des PIMMS, la Fondation Agir contre l’exclusion…

Chacun de ses membres se reconnaît dans cette volonté de comprendre les mécanismes, la complexité des situations sur le terrain et d’y apporter des réponses. L’Initiative se donne ainsi pour principale ambition de :

  • faire progresser la connaissance réciproque entre les populations en difficultés financières et les acteurs, bancaires et autres, qui interagissent avec elles ;
  • se former ensemble pour élaborer et expérimenter des produits, des services et des pratiques, prenant en compte les attentes effectives de ces clientèles ;
  • promouvoir et défendre, notamment auprès des pouvoirs publics, les solutions les plus pertinentes imaginées collectivement.

Le Club l’Initiative contre l’exclusion bancaire compte également dans ses rangs deux acteurs majeurs de l’économie sociale : l’ADIE (Association pour le droit à l’initiative économique), et la Chambre Régionale du Surendettement Social (CRESUS). Le premier agit pour que chacun, même sans capital ni diplôme, puisse devenir entrepreneur. Le second est reconnu d’utilité publique depuis près de 30 ans : la fédération CRESUS écoute, conseille et accompagne les personnes en grandes difficultés financières ou en situation de surendettement.

Ensemble, les membres du Club l’Initiative échangent et font progresser leur connaissance mutuelle des populations en difficultés financières. En ligne de mire : la mise en place d’actions concrètes auprès de ces publics fragiles.

La Banque Postale a ainsi mis sur pied en 2013 un service dédié « L’Appui ». Cette plateforme téléphonique d’accompagnement budgétaire et bancaire est à la disposition de tous les clients en difficultés (numéro non surtaxé : 09 69 36 39 20) grâce à une équipe de 32 conseillers spécialement formés : diagnostic budgétaire, calcul du reste pour vivre, orientation vers des structures partenaires spécialisées.

La Banque Postale est partenaire de l’institut de microfinance Créa-sol en matière de microcrédit personnel, solution de financement pour les clients n’ayant pas accès au crédit classique. Ainsi en 2019, plus de 2700 microcrédits personnels ont été octroyés aux personnes accompagnées, par les associations (les Restos du Cœur , le Secours Catholique, les UDAF etc.), leur permettant de concrétiser leur projet d’insertion sociale et professionnelle.

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer