Aller au contenu principal
Par Fondation Somfy - Publié le 3 juillet 2020 - 09:13 - Mise à jour le 6 juillet 2020 - 17:21
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Bilan de l'Appel à projets « Les Petites Pierres s’engage pour l’urgence Covid-19 ! »

Fin Mars, l’équipe des Petites Pierres, plateforme de crowdfunding, décidait de se mobiliser aux côtés des associations frappées de plein fouet par la crise du Covid-19. Aux côtés de la Fondation Somfy, Schneider-Electric, la Fondation BTP, et la société Valfidus, partenaires des Petites Pierres, nous lancions un appel à projet « Les Petites Pierres s’engage pour l’urgence Covid-19 ! ». Du quatre coins de la France, les associations ont redoublé d’effort durant la crise sanitaire en mettant à l’abri et en apportant toute l’aide nécessaires aux familles, femmes et hommes qu’elles accompagnent au quotidien. Nous sommes fiers d’avoir pu aider toutes ces structures dans cette période critique.

Bilan de l'appel à projets Petites Pierres Covid-19

Du quatre coins de la France, les associations ont redoublé d’effort durant la crise sanitaire en mettant à l’abri et en apportant toute l’aide nécessaires aux familles, femmes et hommes qu’elles accompagnent au quotidien. Nous sommes fiers d’avoir pu aider toutes ces structures dans cette période critique.

Il a fallu réagir dans l’urgence, dans une situation inédite où personne ne savait où aller. Notre investissement dans cet appel à projet était pour nous important et apporter une aide supplémentaire aux associations en ces temps de crise était pour nous notre devoir. Pour cela, l’équipe Les Petites Pierres a également dû s’adapter. Adapter dans un premier temps les modalités des campagnes passant d’un budget maximum de 20 000€ à 10 000€ et réduisant la durée des campagnes de 3 mois à 3 semaines.

L’équipe a également redoublé d’effort afin de soutenir les associations et de les accompagner tout au long de leur campagne, notamment en créant des contenus et des communications adaptés. C’est une toute autre dynamique qui s’est mise en place durant ces semaines ainsi qu’une formidable collaboration entre chaque partenaire pour porter et partager cet appel à projets. C’est ainsi que la Fondation BTP + et la Fondation Somfy ont mobilisé 40 000€ supplémentaires mais aussi du temps, la mobilisation n’a pas seulement été financière pour la Fondation Somfy, l’équipe a consacré une grande partie de son temps à soutenir l’équipe des Petites Pierres aux quotidien dans ses actions.

Bien sûr cela n’aurait pas été possible sans l’aide de centaines de donateurs et donatrices qui ont participé à cet élan de solidarité incroyable en faveur des plus démunis durant cette pandémie ! Alors un grand merci à ceux et celles qui se sont mobilisées pour ces associations en partageant les campagnes autour d’eux, en donnant 5, 10, 100, 500€…

La générosité était bien présente durant cette période de confinement et les porteurs de projet nous ont pu témoigner :

L’heure est aujourd’hui au bilan :

19 associations sélectionnées parmi les nombreuses demandes

100% de campagnes réussies

128 908€ reversés aux associations

Retour sur les projets financés :

Ikambere, Loger des femmes séropositives (93) :

Cette association vient en aide aux femmes en grande précarité atteinte du VIH dans la banlieue parisienne. Pour elle il était urgent de loger et de mettre en sécurité les femmes qu’elle accompagnait. Pour certaines, elles étaient logées en appartements passerelles et participaient au loyer, tandis que d’autres se rendaient dans les structures d’hébergement d’urgence. La situation ne leur permettant plus de participer au loyer et les structures étant débordées, il fallait absolument trouver une solution pour les loger ! Les 10 000€ récoltés ont donc servi à payer les loyers de 5 appartements afin de loger 10 femmes durant 2 mois ainsi que des nuits à l’hôtel pour 10 autres femmes durant 2 mois.

Le mouvement du nid, 50 Kits bébé et hygiène pour des femmes en détresse :

Cette association lutte contre les causes et les conséquences de la prostitution et contre les violences faites aux femmes et agis pour l’égalité hommes-femmes. Le mouvement du nid en Martinique avait mis en place dès le début du confinement des distributions alimentaires pour les femmes dans le besoin mais malheureusement leurs différentes ressources n’étaient pas suffisantes pour subvenir à tous les besoins et notamment pour les femmes avec des bébés. Ainsi, les 5 000€ de dons ont permis d’acheter des produits d’hygiène féminine ainsi que de la nourriture et des produits pour bébé.

Les Foyers Matter, Désengorgement des prisons l’accueil d’urgence :

Cette association accompagne les personnes mineures ou majeures en grande fragilité sociale, vers un retour à l'autonomie et à la citoyenneté. Suite aux mesures de désengorgement des prisons, de nombreux détenus sont sortis de prison de façon anticipée. Pour éviter au maximum la récidive et les aider dans leur réinsertion, Les Foyers Matter ont mis en place un dispositif d’urgence sur deux mois avec la mise à disposition de logement, la distribution de repas et un suivi régulier. 10 000€ ont donc permis de financer un logement individuel pour 3 personnes pendant 45 jours, la livraison de 2 repas par jour pendant 1 mois à 3 personnes et le suivi psychologique de 3 personnes pendant 2 mois.

Le Secours Catholiques du Loir et Cher, Aide alimentaire dans le Loir-et-Cher :

Le Secours Catholiques du Loir et Cher œuvre contre la pauvreté dans la région. A cause de la fermeture de nombreux centre de distribution alimentaire, beaucoup de personnes se sont retrouvées sans solutions. Les Secours Catholiques ont donc organisé la distribution de chèques services. Grâce aux 6 000€ récoltés, 600 chèques de 10€ ont été financé ce qui a permis d’aider tous les bénéficiaires pendant 1 semaine.

Association Léa, Aider femmes & enfants victimes de violences (91) :

Pendant le confinement, les violences faites aux femmes et aux enfants n’ont fait que s’intensifier. Ce triste constat a obligé les associations comme l’association Léa, spécialisée dans l’accueil, l’accompagnement et l’hébergement des femmes et enfants victimes de violences conjugales et intrafamiliales, a renforcé leur dispositif d’accueil et d’accompagnement. Grâce aux 3 500€ récoltés, l’association Léa a pu organiser un suivi à distance mais aussi la distribution de produits de première nécessité et de jouet.

La Halte, Aide alimentaire à BREST :

Cette association de lutte contre l’exclusion, offre, aux personnes dans le besoin, un accueil de jour ouvert les jours fériés et week-end dans la région de Brest. Les mesures de distanciations sociales durant la crise ont rendu impossible la poursuite normale de l’accueil et l’association à du repenser son fonctionnement afin de pouvoir répondre aux besoins alimentaires grandissants ; réaménagement des locaux afin de mettre en place la distribution de colis alimentaires 5 jours par semaine. Les 2 000€ récoltés ont permis de faire face aux surcoûts engendrés par ce changement d’activité.

Aux captifs, la libération, mettre à l'abri les femmes de la rue :

Cette association vient à la rencontre des personnes « captives de la rue » et les accompagne dans leur parcours grâce à des suivis personnalisés et un programme de reconstruction. Durant le confinement la situation des personnes en grandes précarité s’est d’autant plus détériorée et la santé de certaines femmes suivis par l’association nécessitait une mise à l’abris sous un toit. Un centre d’hébergement d’urgence a donc ouvert et grâce aux 2 500€ reçus, les 15 femmes hébergées ont pu bénéficier de produits alimentaires et d’hygiène.

Le Filon, Réinventer le lien avec les femmes à la rue :

Le Filon accueil les femmes sans abris dans le 17ème arrondissement de Paris. A cause du confinement et par manque de moyen le centre d’accueil de jour a dû fermer ses portes temporairement. Cependant Le Filon à tout fait pour continuer son action, mettre à l’abris ces femmes, conserver le lien social et répondre aux besoins d’urgence. Les 10 000€ de dons ont contribué à l’achat de produits d’hygiène, forfaits téléphoniques, nuits d’hôtel social et matériel informatique nécessaire au suivi scolaire des enfants.

Timmy, Soutien aux mineurs et jeunes majeurs isolés :

Cette association vient en aide aux mineurs non accompagnés arrivés sur le territoire français et livrés à eux même. La crise sanitaire, le confinement et les mesures de distanciation ont d’autant plus contribué à leur isolement et à leurs craintes. Les 3 700€ obtenus ont permis de financer des achats en téléphonie afin de conserver un lien avec les jeunes, des produits de première nécessité et des dépenses administratives. 

Entourage, maintenir lien social avec les personnes SDF :

L’association entourage agit contre l’exclusion et l’isolement social. La propagation du virus et les mesures de confinement n’ont fait que renforcer la vulnérabilité et l’isolement des personnes à la rue (diminution des maraudes et des interactions, manque d’informations sur la situation et risque sanitaire accru). Entourage a donc mis en place un programme, Les Bonnes Ondes, répondant à l’urgence de la situation et favorisant la continuité du lien sociale et l’entraide. Les 10 000€ de dons ont servi à supporter les coûts RH liés à la mise en œuvre de ce programme.

La Maison de la Solidarité de Gennevilliers, Aidez-nous à financer 400 paniers repas :

La Maison de la Solidarité accueille les personnes les plus démunis : personnes en grande précarité, personnes sans abri, en situation de détresse... Avec la crise sanitaire, des personnes étaient encore plus fragilisées d'autant plus que de nombreux acteurs sociaux ont dû limiter ou suspendre leurs activités. L’organisation de l’association a été complètement bouleversée et l’activité habituelle recentrée sur les besoins de première nécessité : distribution de paniers alimentaires, kits d’hygiène... Les 2 708€ récoltés avec Les Petites Pierres ont permis de financer 400 paniers repas et 100 kits d’hygiène.

L'époc, Accompagner à Maison des réfugiés à Paris :

L’époc est un lieu d’accueil et de suivi thérapeutique par le biais de consultations individuelles et d’ateliers à visée thérapeutique, la maison des Réfugiés accueille familles, enfants et femmes isolées. En cette période de pandémie, un grand nombre de résidents étaient plus anxieux, parfois agressifs. L’association a donc continué les ateliers pour soulager et rendre moins pénibles les effets négatifs du confinement. Cet accompagnement par le biais du “journal de bord” a permis d’aider les personnes à devenir auteur de leur cheminement grâce au balisage d’une exploration créative. Grâce aux 5 000€ récoltés, une animatrice prestataire a pu gérer l’action en interne durant toute la période.  Des kits de protections ont également pu être financés afin de respecter toutes les mesures barrières.

CAMRES Tous aux abris !  

Le C.A.M.R.E.S., centre d’accueil de jour à Paris animé par des bénévoles a lancé une collecte de 10 000€ dont le but était de pouvoir mettre à l'abri 4 personnes, le temps du confinement, en leur proposant un hébergement adapté à leur situation.

Foyer notre dame des sans-abris, le FNDSA a besoin de vous !

Le Foyer Notre Dame des sans-abris vient depuis 70 ans en aide aux personnes isolées et aux familles en très grande difficulté, aux réalités et souffrances multiples. Pendant le confinement, il était indispensable de continuer les missions dans des conditions sanitaires fiables. Les 10 000€ récoltés ont permis de financer la surconsommation masques, gants, blouses, acheté depuis le début de la crise sanitaire sur deux centres ouverts pendant un mois.

Autremonde, lutter contre la grande exclusion :

Autremonde est une association de solidarités qui lutte contre l'indifférence et l'exclusion. Leur mission première est de créer et maintenir le lien social avec toute personne en situation d’exclusion. Pendant cette période particulière, ils leur étaient indispensable de récolter 10 000€ afin de financer les maraudes et les distributions de panier épicerie pendant la période de confinement.

Votre école chez vous, l’informatique pour des élèves handicapés :

Votre Ecole Chez Vous scolarise à domicile, gratuitement, des enfants et adolescents que la maladie ou un handicap empêche de rejoindre un établissement collectif. Ce sont donc les enseignants qui se déplacent au domicile des élèves. La crise sanitaire a remis en cause cette pratique, et les cours se faisait à distance. Cependant, certains élèves vivent dans des conditions difficiles et sont peu ou pas équipés. Pour les maintenir dans un parcours scolaire, l’association a récolté 3 500€ afin de leur fournir le matériel scolaire, les jeux éducatifs, les tablettes, que leurs familles ne peuvent pas leur acheter.

La Péniche du cœur, ouvrir 20 lits supplémentaires à Paris :

La Péniche du cœur, centre d’hébergement d’Urgence des Restos du Cœur à Paris a dû revoir entièrement son organisation pour maintenir la continuité d’accueil des hébergés à bord pendant le confinement. Afin de maintenir la capacité d’accueil 20 places supplémentaires ont été ouvertes dans un gymnase. Les 10 000€ récoltés ont ainsi permis de couvrir les frais de fonctionnement et les frais d’investissement (lits, matériel de de cuisine, ordinateurs) de cette ouverture.

La Roche pour elle, pour qu’elles s’en sortent :

Partant d’un constat, les violences intra-familiales augmentent ! + 32% dès le 16 mars 2020, soit le début du confinement lié à la pandémie COVID-19 ! Basée en Haute-Savoie, l’association La Roche pour elles lutte contre les violences faites aux femmes et souhaite apporter une solution : le dispositif CONNECT-3919. Grâce aux 5000 € collectés, l’association va pouvoir proposer à ces femmes volontaires de porter sur elles un petit appareillage discret et connecté, à l’instar des bracelets Seniors de type « SOS »

APF France Handicap : Un minibus adapté pour les 2 Savoie :

APF France Handicap est la plus importante organisation française, reconnue d’utilité publique, de défense et de représentation des personnes en situation de handicap et de leurs proches. Alors que le contexte sanitaire oblige à revoir façon d'être et de travailler, l’association s’est mobilisée pour être au plus près de ses adhérents, isolés et fragiles. Les 10 000€ récoltés ont permis à l’association de pouvoir acheter un minibus adapté afin d'être au plus proche de leurs adhérents, organiser des visites, des petites sorties adaptées et sécurisées selon les normes sanitaires en vigueur.

Aujourd’hui, l’urgence est passée, mais les besoins sont toujours là et ils sont importants, l’équipe des Petites Pierres et ses partenaires  Fondation Somfy, Fondation Schneider Electric, Fondation BTP+ et l'entreprise Valfidus souhaite prolonger la solidarité en lançant son appel à projets d’été : proposez vos projets !

 

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer