Aller au contenu principal
Par Solthis - Publié le 31 mars 2020 - 19:45 - Mise à jour le 31 mars 2020 - 19:49
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

COVID-19 : Solthis en appelle à la mobilisation des acteurs financiers et techniques pour l'Afrique

Paris, le 31 mars 2020 – Contribuer à la prévention, au diagnostic et à la prise en charge des cas de COVID-19, à la protection des professionnels de santé et favoriser la continuité de l'accès aux services de soins essentiels : Ces actions, Solthis souhaite les mener, mais elle ne pourra le faire sans le soutien de la communauté internationale

Communiqué de Presse

La pandémie de Covid-19 bouleverse les équilibres mondiaux, sanitaires, économiques, politiques et sociaux.

« Les systèmes de santé sont déstabilisés partout;  nous n'en connaissons pas encore toutes les conséquences sur les plus organisés et nous craignons le pire pour les plus fragiles », prévient le Dr Roland Tubiana, infectiologue à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris et Président de Solthis.

Dans des pays avec des professionnels de santé déjà  en sous-effectif, où les moyens de diagnostics sont largement insuffisants et centralisés, où les lits d'hospitalisation et de réanimation sont en portion congrue, la prise en charge des cas sévères sera très limitée et le risque de contamination des professionnels très élevé.

« A Solthis, depuis toujours nous visons à promouvoir les actions favorisant la stabilité et l'efficience des systèmes de santé en Afrique de l'Ouest. Notre slogan « N'attendons pas la crise pour agir»  prend avec cette pandémie toute sa valeur et nous renforce dans nos choix stratégiques », continue-t-il.

Fidèle à son approche de non-substitution, Solthis a décidé de s'inscrire en cohérence avec les plans de riposte nationaux au Covid-19  et de se coordonner avec les autres acteurs/partenaires présents pour maximiser l'efficacité de ses actions, trouver les solutions les plus adaptées au terrain et s'appuyer sur les leçons tirées de l'expérience de la crise Ebola en Guinée et Sierra Leone notamment.

Solthis va porter son action sur 3 objectifs :

  • Limiter la propagation de la pandémie de COVID19 et ses conséquences sanitaires, en contribuant à la prévention, au diagnostic et à la prise en charge des cas de COVID19

 

    • Contribuer à l'élaboration et la diffusion de messages de sensibilisation auprès de la population afin d'aider à la diffusion des gestes barrières et lutter contre la propagation du coronavirus. En collaboration avec les associations locales et les réseaux de patients, mais aussi, avec des anthropologues nous appuierons l'élaboration et la diffusion de messages de sensibilisation ainsi que des études sur leur perception. Nous proposerons aux organisations qui souhaitent s'impliquer dans la lutte contre le COVID 19  du matériel de formation et d'animation à distance. Les réunions, formations et rassemblements communautaires non liés à a la riposte contre le Covid 19 ont été adaptés sur tous nos terrains d'intervention. Sur nos activités habituelles de renforcement de capacités dans les centres sanitaires, des solutions alternatives de soutien à distance sont mises en place (mentorat par téléphone, groupes whatsapp).

 

    • Accompagner la mise en place des procédures standards de tri, prise en charge et de référence des patients COVID19, par la diffusion des protocoles nationaux et la formation des professionnels de santé à la détection des cas sévères par l'utilisation d'oxymètres de pouls, et au protocole de référence des cas sévères, et la dotation en équipements d'oxygénothérapie.

 

    • Renforcer les capacités de diagnostic de Covid 19 des laboratoires des pays où nous sommes présents via des dotations en réactifs et équipements, mais aussi des assistances techniques et formation des personnels sur la mise en place du diagnostic dans les laboratoires, et l'approvisionnement pour assurer la disponibilité continue en produits de santé.

 

  • Contribuer à la protection des professionnels de santé et au renforcement des capacités en matière d'Hygiène et de Prévention et Contrôle des Infections (HPCI)

    Nous avons déjà étudié pays par pays avec nos partenaires les besoins pour mettre en place, comme au moment de la crise Ebola, des dotations d'équipement de protection, des formations à la Prévention et au Contrôle des infections, des supports de    sensibilisation à l'hygiène, et à l'aide à la réorganisation des flux de patients dans les centres sanitaires.

 

  • Favoriser la continuité des services essentiels tels que la prise en charge du VIH et de la Tuberculose

    Notre objectif est de limiter l'exposition inutile des patients et favoriser leur confiance dans le système et les services de santé afin d'assurer la continuité des services essentiels pour les patients atteints de pathologies chroniques comme le VIH/sida et la Tuberculose notamment. Ce que nous craignons, c'est que cette pandémie ne laisse sur le bas-côté tous les malades ayant besoin de soins pour d'autres  pathologies ou que les patients, par peur de l'infection, ne désertent leurs structures de soins et leurs traitements  indispensables au maintien de leur santé.Comme cela avait été mis en place au moment de la crise Ebola, nous proposons à nos partenaires des centres de santé et associatifs et aux bénéficiaires de mettre en place l'espacement des rendez-vous la prescription des traitements sur une durée plus longue et l'entretien du contact avec les patients à distance pour assurer leur suivi. Nous  proposons aussi  le développement de matériel de formation pour l'adaptation des services d'assistance psychosociale.

Face à cette situation sans précédent, nous demandons que l'Afrique subsaharienne ne soit pas oubliée alors que la France et bien d'autres pays font face, eux aussi, à ce drame.

 

Nous saluons les premières initiatives annoncées par les bailleurs de fonds. Mais nous demandons à la fois que les budgets actuels des politiques et programmes de développement soient conservés afin que les activités puissent reprendre après la crise, mais aussi que des fonds soient débloqués spécifiquement pour la riposte contre le COVID-19 en Afrique, avec des modalités assouplies pour leur obtention, afin que les structures de mise en œuvre comme les ONG puissent accéder rapidement à ces fonds pour lancer leur action. Il n'y a pas de temps à perdre et c'est en lançant une réponse concertée avec les acteurs et partenaires de terrain que nous pourrons le plus rapidement possible sensibiliser les populations, diffuser les gestes barrières, préparer les centres de soins et les professionnels de santé, et éviter un effondrement des systèmes de santé fragiles.

En savoir plus

 



 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer