Aller au contenu principal
Par Fondation EY - Publié le 28 novembre 2019 - 11:18 - Mise à jour le 4 décembre 2019 - 16:48
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Découvrez les lauréats de l’appel à projets interne 2019 de la Fondation EY !

Dans le cadre de l’élargissement de son objet et afin d’encourager l’engagement solidaire des collaborateurs, la Fondation EY a lancé en mai dernier la troisième édition de son appel à projets interne.

Mélanie Clénet, artisan designer-textile, sera accompagnée en compétences par les collaborateurs EY de Nantes / © Adeline Praud

Une troisième édition placée sous le signe du renouveau !

Profitant de l’élargissement de son périmètre d’action – intégration de l’insertion par la formation et par l’emploi en complément de son soutien historique aux savoir-faire manuels – la Fondation EY a lancé en 2019 la troisième édition de son appel à projets interne.

Les coups de cœur de la Fondation
Créé en 2016, l'appel à projets interne de la Fondation EY compte 3 éditions à son actif et a permis le lancement de l'accompagnement en compétences de 17 porteurs de projet.

Les collaborateurs étaient ainsi invités à proposer la candidature d’un ou plusieurs projets manuels et/ou projets d’insertion par la formation et par l’emploi répondant à ses nouveaux critères d’éligibilité.

La sélection des lauréats

Le jury, composé de salariés engagés dans la Fondation et d’administrateurs, a sélectionné 7 projets sur la vingtaine proposés par les collaborateurs. Les projets lauréats bénéficieront d’un soutien en compétences de la Fondation tandis que leurs parrains au sein d’EY mettront la main à la pâte en participant à un cours ou à un stage chez un artisan soutenu par la Fondation EY.

Zoom sur les projets sélectionnés

Altrimenti, lutter contre le gaspillage alimentaire (Paris)

Créée en 2016, l’association s’organise autour de deux axes : la lutte contre le gaspillage alimentaire et l’accès à une alimentation plus saine et plus durable pour tous. En complétement de ses ateliers « zéro-gaspi », Altrimenti développe aujourd’hui une filière de production de conserves à partir de produits revalorisés et fabriquées par des personnes éloignées de l’emploi.  

L’Entreprise des Possibles, favoriser l’insertion socio-professionnelle des sans-abris (Lyon)

L’Entreprise des Possibles est un collectif d’entreprises de la métropole lyonnaise dont l’objectif est de favoriser la réintégration dans la société de personnes qui n’ont plus de toit décent, ou, qui du fait de leur grande vulnérabilité, risquent de se retrouver dans la rue.  

Le HUB de la Réussite, développer l’insertion professionnelle des jeunes décrocheurs dans les métiers du numérique (Paris)

Le HUB de la réussite fédère différents organismes d’insertion pour mieux lutter contre le décrochage scolaire. L’association propose notamment une action spécifique de formation dans le secteur du numérique avec pour objectif de former des jeunes sans diplôme, ni qualification, aux outils numériques.  

L’Institut de l’Engagement, valoriser l’engagement citoyen des jeunes (France)

Créée en 2012, l’association permet à des milliers de jeunes qui se sont engagés dans un volontariat ou un bénévolat de valoriser leur engagement et structurer leur projet d’avenir. En redonnant de la valeur aux parcours civiques, l’Institut de l’Engagement encourage les jeunes à exprimer leur potentiel et à trouver leur place dans la société.  

Konexio, lutter contre la fracture numérique des plus fragiles (Paris)

Constatant que l’absence de compétences numériques dont souffrent les personnes fragiles (réfugiés, demandeurs d’asile, chômeurs, décrocheurs scolaires etc.) représente un frein majeur à leur réussite professionnelle, l’association propose des formations gratuites à toute personne âgée de 18 ans et plus.  

Mélanie Clénet, artisan designer-textile (Nantes)

Diplômée des Métiers d’Art dans la catégorie costumier, Mélanie Clénet évolue pendant une quinzaine d’années dans le monde du spectacle vivant avant de lancer son activité en 2016 : elle crée des pièces textiles artisanales avec de la corde de coton. Elle développe ainsi un savoir-faire unique, associant différentes techniques ancestrales, et propose ses services aux particuliers et aux professionnels de la décoration.  

Objectif pour l’Emploi, favoriser l’insertion professionnelle des publics diplômés mais fragilisés (Lyon)

Spécialisée dans l’aide à la réinsertion professionnelle des demandeurs d’emploi hautement diplômés, l’association Objectif pour l’Emploi propose deux programmes à destination des personnes à partir de Bac+3 au RSA ou des doctorants en recherche d’emploi depuis plus de 6 mois. L’objectif est de permettre à ce public d’accéder à des emplois pérennes.  

SINGA, développer des outils d’insertion sociale pour les nouveaux arrivants (Paris)

SINGA est né en 2012 d’un mouvement citoyen désireux de créer des liens entre les individus issus de l’immigration, notamment réfugiées, et la société d’accueil pour déconstruire les préjugés sur l’asile. Depuis sa création, l’association a développé trois programmes phares dont un axé sur l’entrepreneuriat pour accompagner les entrepreneurs réfugiés et les personnes de la société d’accueil qui innovent sur le thème de la migration.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer