Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 15 janvier 2020 - 09:50 - Mise à jour le 15 janvier 2020 - 16:01
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[EN IMAGES] La campagne de la Fondation Cultura pour défendre l’accès à la culture

Pour sa nouvelle campagne d’affichage, la Fondation Cultura se place sous le patronage fictif de Victor Hugo et de Beethoven afin de promouvoir l’accès à la culture pour tous.

Crédits photo : St John's

Depuis sa création en 2011, la Fondation Cultura, de l’enseigne du même nom, se fait fort de favoriser l’accès à la culture pour ceux qui en sont habituellement exclus. Elle a construit son engagement autour de trois missions principales. Elle s’évertue ainsi à favoriser l’émancipation des publics par l’accès à la culture, à contribuer à la diversité culturelle et à participer à la construction de lien social, notamment grâce à la multiplication des lieux de rencontres et d’échanges. Afin de mener ces actions, elle a noué des partenariats avec plusieurs associations au niveau national (Bibliothèques Sans Frontières, la Croix-Rouge française).

Mais depuis 2014, elle s’est aussi lancée dans ses propres campagnes d’affichage. L’objectif : promouvoir un accès plus large à la culture, mais aussi à l’éducation. L’année dernière, la Fondation Cultura s’était ainsi associée avec l’agence de communication St John’s pour s’attaquer aux déserts culturels. Quatre mille affiches avaient été diffusées grâce au réseau de JCDecaux, son partenaire historique dans la mise en place de cette opération.

L’accès à la culture pour tous

Cette année, la Fondation Cultura s’est appuyée sur deux figures majeures : l’écrivain Victor Hugo et le compositeur Ludwig van Beethoven. Titrées « Ne laissons pas la culture devenir un club privé », les photographies en noir et blanc de Théo Frémont mettent scène les deux hommes, déguisés en vigiles et interdisant l’accès à ce que l’on devine être des clubs très sélectifs, représentant en réalité le monde de la culture. Elles mettent également en avant les deux structures partenaires de la fondation, les orchestres Démos de la Philharmonie de Paris et Bibliothèques sans Frontières.

La culture n'est pas un clun privé

L’objectif de cette campagne est avant tout de rappeler que la culture demeure ouverte à tous et qu’elle n’est pas l’apanage d’une élite. « Pour cette campagne, nous voulions dénoncer l’intimidation que l’on ressent fatalement lorsque l’on manque de culture, qu’un sujet nous échappe ou que nous n’avons pas les références », a expliqué Bruno Delhomme, directeur de création chez St John’s dans un communiqué. 

De nouveau diffusées par JCDecaux, ces affiches sont visibles depuis le mercredi 1er janvier 2020.

Audrey Parvais

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer