Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 4 décembre 2019 - 09:37 - Mise à jour le 4 décembre 2019 - 09:42
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[EN IMAGES] Sea Shepherd détourne le jeu Docteur Maboul pour sensibiliser à la surconsommation

L’association Sea Shepherd a parodié le jeu Docteur Maboul dans une fausse publicité à l’humour très noir. Des enfants y opèrent un dauphin intoxiqué par les déchets polluant l’océan, une façon efficace de sensibiliser à la surconsommation et ses conséquences sur les écosystèmes marins. 

Crédit photo : Sea Shepherd.

Entre le Black Friday et le Cyber Monday, à quelques semaines de Noël, l’association de protection des écosystèmes marins et de la biodiversité Sea Shepherd a dévoilé une campagne d’un genre particulier.

« Ce Noël, offrez une chance à l’océan » 

Dans une fausse publicité mise en ligne ce 1er décembre, l’association a présenté son jeu Opération Océan. Sea Shepherd, en collaboration avec l’agence Braaxe, explique avoir « piraté » le jeu Docteur Maboul. Mais au lieu d’opérer le malade au nez rouge, des enfants s’amusent à enlever du corps d’un dauphin les déchets qui l’intoxiquent, comme un mégot de cigarette. Une scène suivie du message suivant :

« Ce Noël encore, plus de 400 millions de cadeaux atterriront sous les sapins français. Pollution, surpêche, braconnage : notre surconsommation a un impact direct sur les océans. Le plus grand prédateur marin n’est pas celui qu’on croit. Et si l’océan meurt, nous mourrons tous… » 

Cigarettes, produits chimiques, produits plastiques, équipements de pêche… Dans un communiqué relayé par Influencia, Sea Shepherd détaille les sources de la mort de 600 000 mammifères marins chaque année. Selon une étude de l’Unesco, ce sont notamment huit millions de tonnes de déchets plastiques qui sont déversés dans les océans chaque année. La conséquence d’une production mondiale de plastique qui ne cesse d’augmenter depuis une cinquantaine d’année. Pour sensibiliser chacun·e à sa responsabilité de consommateur·trice, Sea Shepherd demande avec sa campagne d’offrir « une chance à l’océan » ce Noël. 

Le jeu Opération Océan, fabriqué en dix exemplaires à partir de plastique recyclé, sera utilisé dans les ateliers de sensibilisation destinés aux enfants de l’association. « L'océan est le premier organe de régulation du climat, de captation de carbone et le premier producteur d'oxygène. Si l'océan meurt, nous mourrons tous », a souligné Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd, auprès d’Influencia.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer