Aller au contenu principal
Par Fondation KPMG - Publié le 6 mars 2020 - 10:58 - Mise à jour le 6 mars 2020 - 10:59
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Interview de Tiphaine, une entrepreneure audacieuse

Tiphaine Guérout, 29 ans a participé au programme des Audacieuses de la Ruche. En juillet 2019, elle est lauréate du Prix « Coup de Pouce » en partenariat avec la Fondation KPMG. Nous sommes allés à sa rencontre pour en savoir plus sur la première entreprise européenne de couverts comestibles biodégradables et économiques.

Peux-tu nous parler de ton parcours et de ton idée novatrice ?

« Je voulais dédier ma vie à l’environnement, j’ai alors rejoins une entreprise qui travaille dans ce secteur. Puis, finalement, j’ai décidé de monter mon entreprise notamment après le vote de la loi interdisant l’usage des couverts en plastique en 2020. Lorsque j’ai commencé à m’intéresser aux alternatives proposées j’ai trouvé que cela était très insuffisant tant sur l’impact social qu’environnemental. C’est ainsi que j’ai eu l’idée ! En France, nous sommes leader de farine de blé, leader en biscuit, leader en gastronomie, donc pourquoi ne pas développer des couverts comestibles ?! » nous explique la fondatrice.

Qu’est-ce que Koovee ?

Koovee est la première entreprise de couverts comestibles européenne. Son objectif est de remplacer les couverts en plastique par une solution durable et de proposer aux utilisateurs une expérience différenciante et joyeuse. « Souvent quand on pense « environnement », on pense à quelque chose de négatif, aux contraintes que cela impose. Avec Koovee, je voulais faire un projet qui apporte de la joie, une expérience culinaire sympa mais en même temps permettre de consommer français et écologique ». « On peut être écolo, on peut consommer mieux avec le sourire et tout cela rassemble plus que ça ne divise ! » indique T.Guerout

Les couverts proposés par Koovee sont à base de farine de blé, d’huile de colza et de sel. Ils se mangent intégralement à la fin de leur utilisation. Leur goût est assez neutre pour ne pas prendre le pas sur les plats. Plus de 85% des utilisateurs finissent leur repas en beauté en mangeant les couverts !

Quelles ont été les étapes de lancement de Koovee ?

« J’ai d’abord fait une étude de marché, j’allais avec mes prototypes auprès de différentes entreprises pour savoir si effectivement c’était un projet qui pourrait intéresser les collaborateurs. Quand j’ai compris qu’il y avait un marché, je me suis lancée ! Ainsi j’ai pu avoir des financements, notamment de la BPI* et bénéficier d’un accompagnement d’un an avec des ingénieurs agronomes pour développer une machine de production de ces couverts. » explique Tiphaine

La société a été créée en décembre 2017, puis l’année 2018 a été consacrée a à la recherche et au développement. Au début Tiphaine lance l’entreprise seule, très vite elle prend conscience du potentiel de son activité et décide de recruter un associé pour prendre en charge la partie opération des produits, c’est ainsi que Johanna Maurel rejoint l’aventure de Koovee. Au vu de son développement, Tiphaine comprend qu’il faut qu’elle s’appuie sur une équipe plus élargie si elle veut décoller ses ventes, elle renforce alors recrutement sur la production et le volet commercial, postes clés pour dénicher de nouveaux clients et garantir une qualité de ses produits.

« Nous avons été confrontés à plusieurs difficultés mais avec beaucoup de résilience, nous avons pu traverser toutes ces barrières et depuis mars 2019, nous commercialisons nos produits. » Aujourd’hui, Koovee a un portefeuille de 150 clients, principalement en « B to B » mais elle commence aussi à développer une clientèle « B to C ».

De quel type d’accompagnement as-tu bénéficié ?

« Tout d’abord l’accompagnement et la bourse de la BPI m’ont beaucoup aidé au démarrage. Puis, j’ai candidaté au programme des Audacieuses de la Ruche et j’ai été retenu par le jury. C’était une opportunité formidable pour moi de pouvoir être accompagnée durant ces 9 mois et de rencontrer des entreprises partenaires. C’est d’ailleurs ainsi que j’ai rencontré la Fondation KPMG qui a mis à disposition des consultants, ils ont regardé mon Business Plan et m’ont donné un regard extérieur. Cela a été très utile pour moi. » explique Tiphaine

Pauline Eckert, associée présente dans le jury pour le prix Coup de Pouce, nous donne son avis sur Koovee « le projet m’a semblé innovant, original et très prometteur. J’ai immédiatement projeté le produit présenté dans des cas concrets d’application au sein de mon écosystème professionnel. J’avais envie que KPMG contribue à ce projet écologique qui serait très certainement demain un succès environnemental et commercial. » . De plus, le pitch de Tiphaine a su la convaincre de l’impact du produit « Tiphaine a fait preuve de dynamisme, de sincérité, de clarté et de pragmatisme dans sa présentation. L’avancement de ses initiatives notamment sur la partie des tests relatifs à la résistance des couverts m’avait personnellement impressionnée. » D’après l’associée, cette solution est bien meilleure que les alternatives qui existent au plastique, « il me semble que l’expérience « client » est bien plus positive avec les couverts Koovee. »

 

Quelles sont les prochaines étapes dans ces mois et années à venir ?

« Une des prochaines étapes, à court terme, est de développer le couteau afin d’avoir le kit complet » La gamme de produits proposés par Koovee s’élargie progressivement, en commençant avec les petites cuillères et les petites fourchettes. L’entreprise a ensuite lancé des grandes fourchettes qui rencontrent un succès auprès de ses clients et consommateurs. Tiphaine souhaite maintenant proposer une gamme de produits qui répondent aux habitudes de consommation de ses utilisateurs, c’est ainsi que le lancement du couteau comestible devient nécessaire. Koovee a prévu le lancement du couteau en 2020 pour proposer aux clients un kit complet au printemps.

Pour atteindre ses objectifs, Koovee a prévu d’industrialiser son fonctionnement pour augmenter sa capacité de production journalière. « Mon développement demande un investissement de plus en plus important pour répondre à la demande croissante de mes clients, j’ai donc prévu une nouvelle levée de fonds en 2020 qui me permettra d’accélérer considérablement la croissance de mon entreprise » conclut Tiphaine.  

Alors si vous aussi vous n’avez plus envie de produire des déchets que ce soit pour vos collaborateurs ou tout simplement pour vous-même, n’hésitez plus contactez Koovee.

 

* La Banque Publique d'Investissement

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer