Aller au contenu principal
Par Le RAMEAU - Publié le 24 novembre 2020 - 14:58 - Mise à jour le 24 novembre 2020 - 18:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Jouons collectif : Réponses aux 22 319 maires volontaires !

Aujourd’hui, 64% des maires souhaitent s’appuyer sur le « jouer collectif » dans le cadre de leur mandat. L’objectif est clair : inventer ensemble des solutions adaptées aux défis de leur territoire. Cependant, le passage de l’envie à l’action n’est pas simple. « La co-construction peut être anxiogène pour les élus ; elle oblige à un changement de posture : il faut partir d’un point A sans nécessairement savoir où est le point B » rappelle Sylvain WASERMAN, Vice-Président de l’Assemblée Nationale. Alors comment aider les élus à la manœuvre pour mobiliser l’ensemble des acteurs – habitants et organisations – de leur territoire ?

L’étude IMPACT – Elus locaux, réalisée par Comisis – OpinionWay pour l’Observatoire des partenariats, est riche d’enseignement. Publiée à l’occasion du 3ème dîner « Elus & Entreprises », elle a été l’occasion d’une mise en débat passionnante entre élus, et d’un éclairage inspirant par deux associations d’élus – l’AMRF et l’ANPP - sur les enjeux d’une ingénierie locale adaptée (évènement à voir en replay).

3 nouveaux engagements au service des territoires

Afin de ne pas se contenter d’écouter, mais aussi d’agir aux côtés des élus locaux dans leurs démarches apprenantes de co-construction territoriale, 3 annonces ont été faites.

La première est le renforcement des liens entre recherche empirique et recherche académique qui s’incarnent par l’entrée du RAMEAU au sein de la Chaire InterActions d’AgroParisTech. Cette nouvelle alliance est l’un des leviers du programme de mobilisation des acteurs académiques, initié il y a 3 ans - jour pour jour - avec l’Institut CDC pour la Recherche dans le cadre du programme IMPACT de l’Observatoire des partenariats.

La seconde annonce est le lancement de la phase opérationnelle de la Fondations des Territoires. Après la phase de dialogue et d’interconnaissance (cf. note de cadrage de décembre 2018), puis celle d’expérimentations territoriales pour en confirmer la pertinence (cf. les enseignements des 15 expérimentations locales), la Fondation devient pleinement opérationnelle autour de 3 missions. Un conseil de création, constitué de 7 « sages » sous la présidence de Jean-Paul DELEVOYE, se donne 18 mois pour mobiliser tous les acteurs de l’écosystème volontaires pour co-construire un outil au service de la diversité des besoins et des envies des territoires.

Enfin, la 3ème annonce est la création d’un Fonds ODD 17 pour soutenir les alliances d’intérêt général. La Fondation Total et Le RAMEAU allient leurs compétences, leurs moyens et leurs réseaux pour donner une « prime à l’alliance » aux projets collectifs, tant au niveau national que territorial.

Une capacité réelle à accélérer les alliances stratégiques

A l’écoute des convictions des élus locaux et des acteurs engagés dans les dynamiques « pionnières » de co-construction locale, ces 3 annonces viennent compléter les 7 piliers de déploiement des alliances stratégiques entre associations, entreprises et collectivités, au service de l’intérêt général (cf. bilan de 6 mois d’actions). Avec la proposition de loi de la Députée Cathy RACON-BOUZON sur l’expérimentation d’un « droit d’alliance », toutes les conditions sont aujourd’hui réunies pour accélérer les alliances innovantes. C’est ce qu’a rappelé la Ministre Sarah EL HAÏRY, Secrétaire d’Etat à l’Engagement et à la Jeunesse, et la raison pour laquelle elle a décidé de proroger la mission ministérielle confiée par son prédécesseur à la Députée Cathy RACON-BOUZON et à Charles-Benoit HEIDSIECK, Président-Fondateur du RAMEAU. Ce dernier a fait savoir à la Ministre qu’il pense préférable que la co-présidence soit maintenant portée par un « pionnier » plus légitime que lui pour incarner l’Action en territoire. Après le temps du « défrichage » pour lequel il était pertinent qu’un praticien-chercheur soit aux côtés d’une élue pour l’éclairer sur les réalités déjà à l’œuvre en France, dans la nouvelle phase qui s’ouvre, le passage de relais est une condition sine qua non pour incarner la dynamique de co-construction. Il ne s’agit pas de réaliser personnellement une performance sur un 400 mètres, mais de faire partie d’une équipe qui réussit collectivement avec pertinence le 4x100 mètres.

Les résultats de 15 ans d’action collective pour faire (re)connaitre la valeur du « jouer collectif »

« La soirée du 23 novembre est une forme de consécration de 15 ans de travail au service de la co-construction du bien commun. Comment ne pas se réjouir de notre capacité collective à nous mobiliser pour inventer ensemble les solutions non seulement pour aujourd’hui, mais surtout pour demain ? En quelques années, la France a rattrapé son retard en matière de « jouer collectif ». Fidèle à son histoire, elle peut devenir l’éclaireur de l’ODD 17, pour l’Europe et pour le monde. Pour cela, il suffit de nous faire collectivement confiance, et de nous appuyer sur la richesse de nos différences encore trop souvent « sous les radars ». La mission ministérielle conduite aux côtés de la Députée Cathy RACON-BOUZON a été une magnifique (re)connaissance de l’utilité du RAMEAU. C’est une grande fierté pour toute l’équipe, et je suis heureux aujourd’hui de pouvoir transmettre le flambeau à la personne que désignera la Ministre. C’est en totale confiance, tant envers la Ministre Sarah El HAÏRY qu’envers la Députée Cathy RACON-BOUZON, que je peux retourner sur le terrain pour me consacrer aux prochaines avancées qu’il nous reste encore à construire ensemble. C’est auprès des acteurs locaux que se joue aujourd’hui notre capacité collective à passer de « l’envie d’alliance » à « l’agir ensemble » ; alors n’attendons plus, soyons à leurs service et… « jouons collectif » ! » nous livre Charles-Benoit HEIDSIECK.

Bien que distanciel, ce 3ème dîner « Elus & Entreprises » était riche en annonces et en émotion. Gageons qu’il est le « signal faible » d’un jour nouveau. Bonne nouvelle, ce jour … c’est déjà aujourd’hui !

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer